Le dentelé antérieur : Anatomie et Exercices pour le renforcer

dentelé antérieur

Situé au niveau de la paroi latérale du thorax, le dentelé antérieur est un large muscle qui intervient notamment dans la stabilisation de l’omoplate. Anatomie, exercices pour le renforcer, pathologies… on vous dit tout sur ce muscle !

Anatomie du dentelé antérieur

Le dentelé antérieur, anciennement appelé grand dentelé, est un muscle postérieur du thorax. Recouvert en arrière par la scapula (omoplate) et en avant par le muscle grand pectoral, il permet de maintenir l’omoplate collé au thorax d’où sa fonction de muscle stabilisateur. Si votre voiture est en panne vous obligeant à la pousser, pensez à remercier l’action de votre dentelé antérieur qui s’oppose au recul de l’omoplate, vous permettant ainsi de réaliser le mouvement avec un maximum de force. Sa forme caractéristique en dents de scie peut être partiellement visible, dans le prolongement des muscles obliques, pour les personnes ayant un faible pourcentage de masse grasse.

Origine

Le muscle dentelé antérieur s’insère par des digitations musculaires sur les faces latérales des 9 ou 10 premières côtes ainsi que sur le fascia des espaces intercostaux.

Terminaison

Sur la face antérieure et le bord médial de la scapula (omoplate).

Corps musculaire

Les fibres de ce large muscle s’établissent en éventail autour de la paroi thoracique.

Innervation

Par le nerf thoracique long (nerf respiratoire de Charles Bell).

Fonction

Le dentelé antérieur est un muscle abducteur, abaisseur et rotateur latéral de la scapula.

Il est stabilisateur de la scapula en synergie avec le muscle rhomboïde et assure la mobilité de l’articulation scapulo-thoracique. Il permet de coller le bord médial et inférieur de la scapula contre la paroi thoracique.

Outre son action sur l’omoplate, la contraction du grand dentelé permet l’ouverture de la cage thoracique, agissant en tant qu’inspirateur accessoire très puissant.

Le dentelé antérieur a une action importante lors des mouvements de poussée avec les bras (pousser une voiture, pousser contre un mur, faire des pompes, du développé incliné, etc). Il repousse le thorax vers l’arrière.

Renforcement musculaire du dentelé antérieur

Les pompes

C’est l’exercice le plus connu pour muscler le grand dentelé. Pour les sportifs déjà bien entraînés, certaines variantes de pompes en instabilité seront particulièrement efficaces pour solliciter ce muscle.

exercice dentelé antérieur
Pompes classiques

Consignes :

  • Placez-vous face au sol, en appui sur les pointes de pieds. Les jambes seront légèrement écartées et les paumes de main bien stables au sol avec un écartement légèrement supérieur à la largeur de vos épaules.
  • Fléchissez les bras pour venir frôler la poitrine au sol. Revenez en position initiale en poussant à la force de vos bras, de vos pectoraux et de vos dentelés antérieurs.
musculation grand dentelé
Pompes à genoux

Selon votre niveau, vous pouvez opter pour des pompes contre un mur, à genoux, classiques (voir différentes variantes d’exercices de pompes ici) ou en instabilité (avec un TRX ou un BOSU par exemple). Une étude scientifique révèle que la version en instabilité est particulièrement efficace pour solliciter le dentelé antérieur.

Pour développer ce muscle, concentrez-vous principalement sur la fin du mouvement lors de l’action de l’omoplate. Vous pouvez également effectuer des pompes avec un élastique et ne travailler qu’en répétition partielle (le haut du mouvement) pour renforcer davantage le grand dentelé.

pompes bosu
Pompes sur bosu

Le Pullover

L’exercice « PullOver » propose la particularité de solliciter le muscle grand dentelé en étirement/contraction. Il peut être réalisé avec un haltère ou un élastique de musculation.

exercice pulloverpullover musculation dentelé anterieur

Consignes :

  • Saisissez un haltère ou un élastique et allongez-vous sur le dos.
  • Le mouvement débute en ayant les bras tendus à la verticale. L’angle bras-tronc formant un angle d’environ 90°.
  • Descendez les bras à l’horizontal derrière la tête le plus bas possible en fléchissant légèrement ses coudes. Une fois dans cette position, ramenez les bras en position initiale.
  • Inspirez à la descente des bras. Expirez à la montée.

exercice élastique grand dentelérenforcement dentelé antérieur

Paralysie du grand dentelé

Une paralysie du muscle dentelé antérieur par atteinte du nerf de Charles Bell entraîne un décollement de l’omoplate au niveau du bord spinal. Elle peut être la résultante d’un mauvais geste dans une activité sportive (squash, tennis, javelot, tir à l’arc, natation, haltérophilie…) ou dans la vie quotidienne (taille de haies, port de charge lourde…). Cette paralysie nuit au bon fonctionnement de l’épaule. Généralement la paralysie du grand dentelé consécutive à l’atteinte du nerf long thoracique entraîne une impossibilité d’élévation et d’abduction de l’épaule au-dessus de 90° et un décollement du bord médial et de la pointe de la scapula visible à l’œil nu, donnant à l’omoplate une forme d’aile. De fait, si votre omoplate semble décollée et que vous ressentez une gêne lors des mouvements de poussée, consultez rapidement votre médecin traitant.

Le traitement de cette pathologie comprend dans un premier temps du repos, suivi de la mise en place d’un travail de rééducation fonctionnelle orienté sur le renforcement musculaire des fixateurs de la scapula (dont bien évidemment le dentelé antérieur) afin de stabiliser l’omoplate.

Besoin d’un programme d’entraînement sur-mesure ? N’hésitez pas à faire appel à un coach sportif professionnel. Découvrez notre équipe

Pour aller plus loin :

A lire également :

Crédit Image : Powerkin

A propos de Cédric

Professeur d'EPS passionné de musculation et de sport en général, Cédric collabore avec notre équipe depuis 2016. Son rôle est de transmettre ses connaissances à travers des articles et des vidéos afin d'aider les pratiquant(e)s à s'entraîner correctement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *