Tout savoir sur l’acide alpha-linolénique

acide alpha-linolénique

L’acide alpha-linolénique est un acide gras essentiel de la famille des Oméga-3 qui agit notamment dans la dégradation des graisses. Quelles sont ses autres fonctions ? Dans quels aliments le trouver ? Présentation de cet acide gras par Lætitia Matrat, diététicienne nutritionniste DU.

Qu’est-ce que l’acide alpha-linolénique ?

L’acide alpha-linolénique (ALA) est un acide gras polyinsaturé qui appartient à la famille des oméga-3. Il a un rôle essentiel dans la synthèse des acides gras polyinsaturés à longue chaîne, l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA), qui appartiennent également à la famille des oméga-3.

Un acide gras à privilégier pour mincir !

L’acide α-linolénique possède un effet hypotriglycéridémiant (réduction du taux de graisses triglycérides), en réduisant la synthèse d’acides gras et en favorisant leur beta-oxydation. La β-oxydation est un processus biologique consistant à dégrader les acides gras pour produire de l’énergie.

Une étude1 a démontré les effets d’un repas riche en acide alpha-linolénique sur l’utilisation des substrats. L’ALA va stimuler l’oxydation des lipides et ralentir celle des glucides. Concrètement, cet acide gras essentiel favorise la dégradation des graisses et limite ainsi leur stockage.

Autres rôles de l’ALA

L’acide alpha-linolénique aurait un effet hypotenseur (réduction de l’hypertension artérielle) en comparaison aux acides gras saturés (AGS). Mais des études supplémentaires sont nécessaires afin de vérifier si l’effet est spécifique à l’ALA ou s’il est lié à la réduction d’AGS.

L’ALA détient un effet anti-inflammatoire, il réduit de manière significative les marqueurs inflammatoires : CRP, Interleukine 1, TNS α, cytokine proinflammatoire.

Il a également un rôle essentiel dans le développement et la physiologie de la rétine et du système nerveux.

Aliments riches en acide α-linolénique

Voici les principaux aliments riches en acide alpha-linolénique2 :

  • Huile de noix : 10,8 g/100 g.
  • Huile de colza : 8,24 g/100 g.
  • Huile de soja : 7,3 g/100 g.
  • Noix, séchée, cerneaux : 8,09 g/100 g.

Recommandations sur sa consommation

L’ANSES recommande un apport en acide α-linolénique de 1 % sur l’apport énergétique total. Pensez à utiliser les huiles citées ci-dessus, et à les varier pour allier bienfaits nutritionnels et plaisir.

Laetitia MATRAT, diététicienne-nutritionniste DU.

Sources :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *