Découvrez le canyoning, une activité physique complète de plein air

canyoning

Le canyoning ou canyonisme s’est particulièrement développé depuis le début des années 90. Cette activité consiste à explorer de petits torrents de montagne agrémentés de vasques naturelles, de cascades et de paysages grandiloquents. Les sensations fortes et l’adrénaline montent lors des descentes en rappel sous cascade, des sauts et des toboggans rocheux qui s’impose pour franchir certains obstacles. Le réseau de brevet d’État Canyoning Verdon vous propose quelques conseils pour aborder sereinement cette activité sportive.

Conseil n°1 : trouvez les bons lieux de pratique en France

Les régions les mieux fournit en France sont les endroits montagneux. En France, le canyoning est particulièrement réputé dans les gorges du Verdon, l’arrière pays niçois, le Vercors et les Bauges. L’Ardèche offre également des parcours de qualité comme le canyon du Chassezac, situé à la frontière du 07 et du 48. Les canyons pyrénéens sont également de bonne qualité avec notamment le canyon du Llech réputé pour ses énormes toboggans.

Le canyoning est une activité engagée c’est-à-dire qu’il n’est pas forcément possible d’arrêter son effort en cours de chemin. Bien souvent, le seul chemin pour sortir d’un canyon correspond à la fin de celui-ci. C’est pourquoi, il est primordial de choisir son canyon en fonction de son niveau physique et technique. Certains canyons d’altitude sont particulièrement froid, d’autres imposent un haut niveau technique avec des cascades de plus de 100 mètres. Certains canyons sont particulièrement physique avec des marches d’approche de plusieurs heures. Enfin, quelques parcours conviennent aux besoins des enfants avec pour caractéristiques un faible engagement et la proximité de la route.

Conseil n°2 : vérifiez les conditions météorologiques

Le canyonisme se pratique en montagne. Par conséquent, il faut se renseigner sur la météo pour éviter de prendre des risques inutilement. Lors de fortes pluies, le débit et le risque de chute de pierres augmente. Même par beau temps, il faut se renseigner sur les conditions de pratique. Certains canyons se pratiquent au printemps ou en été alors que d’autres sont accessibles seulement à l’automne.

Conseil n°3 : s’équiper de matériel de qualité

Pour pratiquer cette discipline, il faut se doter d’un harnais avec une culotte pour protéger la combinaison, d’une corde statique adaptée, d’un casque, de mousquetons et d’une combinaison néoprène. En fonction de la température de l’eau, il faut choisir une combinaison plus ou moins épaisse voire une combinaison étanche pour les parcours se situant en aval des glaciers.

A lire également :

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *