Tout savoir sur les endorphines

endorphine

Les sportifs le savent bien, les endorphines ont de nombreuses vertus. Outre ce sentiment de bonheur durant votre pratique sportive, ces substances morphiniques endogènes sont également responsables de votre addiction pour le sport. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ces “hormones du bonheur”.

Endorphines et sport font bon ménage

Les endorphines sont des peptides agissant sur les récepteurs opiacés. Sécrétés par l’hypothalamus et l’hypophyse au niveau du cerveau, notamment lors de la pratique sportive, ses effets sont multiples. On peut évoquer de l’excitation, un effet anti-fatigue ainsi qu’une certaine dépendance. Cependant, n’ayez crainte, cette dépendance est saine puisqu’elle est surtout d’ordre psychologique, à la différence de la morphine.

Concrètement, les endorphines sont majoritairement libérées lors de la pratique d’activités sportives, qu’elles soient orientées vers des efforts à intensité modérée ou maximale. On pense notamment au footing, à la natation, au vélo mais aussi aux séances de sport réalisées à domicile comme le HIIT ou le circuit training. Les sports collectifs tels que le basket ou le football, et les sports individuels, à l’image du tennis, rentrent également dans cette catégorie. Bref, tous les sports vous rendant heureux, pratiqués à une intensité modérée ou soutenue durant à minima 30 minutes, permettent de libérer une dose massive d’endorphines. Il serait donc dommage de s’en priver !

Riez, mangez, faites-vous plaisir…

Les endorphines sont souvent associées à la pratique sportive mais le sport n’a pas le monopole du bonheur. Le fait de manger certains aliments appétissant, de rire, de discuter, de faire l’amour ou de réaliser une activité physique attrayante, comme le jardinage par exemple, permet également la libération d’endorphines.

Ces hormones du bonheur auraient pour effet de combattre la dépression légère, l’anxiété ou encore le stress. Associés à la pratique sportive, vous vous sentez progressivement mieux dans votre corps et dans votre tête. Le fait d’être heureux augmente l’estime et la confiance en soi, ne vous privez pas !

Pour mettre toutes les chances de votre côté, pourquoi ne pas faire du sport entre amis ? Une séance de sport à plusieurs, 1 fois par semaine, encadrée par un coach sportif professionnel, ça vous tente ?  Cette routine vous permettra de rester assidu tout en réalisant des exercices adaptés de manière conviviale.

Les effets de la sécrétion d’endorphines

La sécrétion d’endorphines procure forcément des effets sur notre organisme :

  • Anxiolytique : les endorphines se lient aux mêmes récepteurs que la morphine. De fait, vous pouvez observer une diminution de l’anxiété et du stress plusieurs heures après votre entraînement. Faire du sport vous permet ainsi de vous détendre.
  • Euphorique : l’euphorie se caractérise par un sentiment de bien-être, d’épanouissement et de soulagement. Cet effet permettrait d’augmenter l’estime de soi.
  • Anti-fatigue : même lorsque l’effort à produire nous paraît difficile, nous parvenons souvent à le réaliser. Ceci peut s’expliquer grâce à l’effet anti-fatigue qu’apportent les endorphines en agissant sur nos fonctions cardiaques et respiratoires.
  • Addictif : le sport est addictif, c’est bien connu. Cependant, il est impératif de tirer pleinement profit de cet avantage sans en subir les inconvénients. De fait, l’addiction au sport doit vous pousser à vous entraîner régulièrement (2 à 3 fois par semaine) tout au long de votre vie. Ceci améliorera grandement votre santé et votre espérance de vie. A contrario, en cas de blessures, il faut adapter sa pratique à ses possibilités du moment et se montrer patient. Vouloir reprendre l’entraînement trop tôt ou forcer sur une douleur est une erreur.
  • Antalgique : les endorphines ont pour action de diminuer les douleurs d’ordre musculaire, articulaire ou tendineuse, à l’image de la morphine. Ceci permet de maintenir un haut niveau de performance. Néanmoins, ne cherchez pas sans cesse à repousser vos limites jusqu’à l’épuisement. Etre à l’écoute de son corps est primordial pour éviter la blessure.

Pour conclure…

Vous l’avez compris, les endorphines apportent de nombreux bienfaits. Egalement appelées hormone du bonheur, du plaisir ou du bien-être, les endorphines ne vous veulent que du bien. Sécrétées par le cerveau lors de la pratique sportive, elles agissent en continu pour procurer un sentiment de satisfaction pendant mais également plusieurs heures après votre entraînement. Vous avez un coup de mou ? Vous êtes sujet à la dépression ? Chaussez vos baskets et partez libérer vos endorphines ! 🙂

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *