La hernie discale lombaire

hernie discale lombaire

Localisée dans le bas du dos, la hernie discale lombaire provoque différents symptômes. Dans certains cas, c’est une urgence chirurgicale.

Qu’est-ce que la hernie discale lombaire

Considérée, au même titre que d’autres pathologies, comme une cause de lombalgie, la hernie discale lombaire se situe comme son nom l’indique dans le bas du dos. En effet, sur les 24 vertèbres que compte la colonne vertébrale, les cinq vertèbres lombaires se situent entre le sacrum et les vertèbres thoraciques. Peu mobiles, elles ont aussi un rôle essentiel puisqu’elles soutiennent le poids du corps. Comme toutes les vertèbres, elles sont liées entre elles par des disques intervertébraux, composés d’un noyau central, le nucléus, et d’un anneau fibreux, l’annulus. Quand la vertèbre se fissure, provoquant une saillie du nucléus, c’est une hernie discale. On parle aussi d’hernie discale lombaire exclue, lorsque la saillie provoque la rupture du ligament vertébrale.

Les symptômes de la hernie discale lombaire

Dans le cas d’une protrusion discale (le terme médical pour la hernie) située au niveau des lombaires, la douleur est à la fois intense et persistante. Les personnes qui en souffrent sont parfois même dans l’impossibilité de se lever. Cependant, les symptômes peuvent varier en fonction de l’emplacement précis de la hernie.

Ainsi, lorsqu’elle coince le nerf du disque situé entre L3 et L4 (3e et 4e vertèbres lombaire), le nerf crural, la douleur est localisée à l’avant de la cuisse ; il s’agit d’une cruralgie. Entre L4 et L5 (4e et 5e vertèbres lombaire), c’est une radiculalgie et la douleur se situe sur le bord externe de la jambe. Enfin, entre L5 et S1 (5e vertèbre lombaire et 1ère vertèbre du sacrum), se trouve le nerf sciatique : compressé par une hernie, il provoque des douleurs à l’arrière de la jambe, et une sciatalgie.

Les cas d’urgence

Comme pour toutes les protrusions discales, la hernie discale lombaire, qui associe une inflammation à une origine mécanique (la fissure de l’annulus), se soigne généralement par un traitement médicamenteux ou des injections. Il existe toutefois des symptômes qui nécessitent une prise en charge en urgence : des sensations de picotements et/ou fourmillements dans les membres inférieurs, une diminution de la sensibilité, une paralysie partielle ou totale.

La hernie discale lombaire peut également provoquer ce que l’on appelle le syndrome de la queue de cheval : en comprimant la partie terminale de la moelle épinière, les nerfs coccygiens et sacrés, elle cause des problèmes de constipation, de miction, voire d’impuissance. Dans ce cas aussi, la hernie discale lombaire est une urgence chirurgicale.

Pour prévenir ce type de pathologie nous vous conseillons de pratiquer une activité physique régulière et de muscler votre dos. Notre équipe de coachs sportifs est à votre disposition pour vous proposer un programme d’entraînement sur mesure.

A lire également :

La hernie discale cervicale

Localisée au niveau des vertèbres du rachis cervical, la hernie cervicale peut être d’origine traumatique ou arthrosique. Plus d’informations sur la hernie cervicale.

Les différents traitements chirurgicaux de la hernie discale

Si la plupart du temps l’opération peut être évitée, dans certains cas l’intervention chirurgicale de la hernie discale s’impose.

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

One comment

  1. La.sciatique ou douleur lombaires ne sont pas forcément du a une hernie j’ai des sciatiques et des douleurs lombaires mais sans hernie apres 2 controle avec 6 mois d’écart qui confirme un canal etroit rétréci et discopathie dégénérative et 2 disques usées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *