Tout savoir sur la hernie discale

hernie discale

La hernie discale, ou saillie dans un disque intervertébral, est une pathologie particulièrement douloureuse. Quelles en sont les causes et comment la soigner ? Nos réponses.

Qu’est-ce qu’une hernie discale ?

Les vertèbres de la colonne vertébrale sont reliées entre elles par des disques dits intervertébraux. Lorsque l’un de ces disques se fissure, voire se rompt, une partie forme une hernie, c’est-à-dire une saillie. La partie en question est le noyau gélatineux du disque intervertébral, en temps normal entouré d’une structure fibreuse. On parle alors de hernie discale. Voir présentation en vidéo

Différentes causes peuvent être à l’origine de cette lésion du rachis : un mouvement brusque effectué dans une mauvaise posture, une dégénérescence des disques due à l’âge, le surpoids, la grossesse ou encore une fragilité héréditaire.

Quels sont les symptômes ?

Une hernie discale peut parfaitement être asymptomatique. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est difficile d’établir une prévalence, même si l’on sait que cette pathologie touche majoritairement des personnes âgées de 35 à 55 ans, et plus souvent les hommes que les femmes.

Un mal de dos caractérise la hernie discale. La douleur est si aigüe qu’elle réveille la nuit, peut être accompagnée de fièvre, parfois d’une perte de poids. Il est nécessaire de consulter un médecin si elle ne s’atténue pas au bout de quatre ou cinq jours. Une hernie discale peut également provoquer une sciatique, dans le cas où la racine nerveuse du disque est comprimée. Les cas les plus graves sont constatés lorsque la moelle épinière est touchée. Dans ce cas, la hernie est susceptible d’entraîner une paralysie des membres ou des sphincters. Pour cette raison, l’incontinence – fécale ou urinaire – est un symptôme qui nécessite, cette fois, une consultation en urgence.

Comment diagnostiquer une hernie discale ?

Après un premier examen clinique chez un médecin généraliste, ce dernier prescrit généralement une radiographie du rachis vertébral, parfois accompagnée d’un scanner ou d’un IRM si les résultats ne sont pas probants.

Quels sont les traitements ?

Il faut savoir que la moitié des hernies discales vont disparaître d’elles-mêmes. Pour les autres, plusieurs approches thérapeutiques sont possibles.

Les plus courantes sont médicamenteuses, par voie orale – en associant anti-inflammatoires, antalgiques et myorelaxants – ou par injections locales d’analgésiques ou de corticoïdes. Une autre solution pour soigner la hernie discale consiste à injecter des enzymes dans le disque en vue de détruire la partie du noyau faisant saillie (un procédé appelé nucléolyse), parfois même du gel d’éthanol radio-opaque qui va permettre de diminuer la pression.

Dans tous les cas, ces traitements sont accompagnés d’une mise au repos du dos, puis de séances de kinésithérapie visant à la fois à assouplir le dos et renforcer sa musculature. Même si le temps nécessaire à la guérison est très variable d’un patient à l’autre, les résultats sont probants puisque dans plus de 90% des cas, les patients évitent la chirurgie, qui est en effet le dernier recours pour traiter la hernie discale, ou la solution d’urgence lorsqu’il y a paralysie.

Les meilleurs moyens d’éviter la hernie discale restent de faire de l’exercice régulièrement et de renforcer sa musculature dorsale en réalisant des exercices spécifiques et en pratiquant des sports comme la natation ou la marche rapide (cf. “Quels sports et exercices pratiquer contre le mal de dos ?“), de garder son poids de forme et d’adopter les bonnes postures au travail, y compris au bureau.

A lire également :

La hernie discale lombaire

Localisée au niveau du bas du dos, la hernie lombaire est la protrusion discale la plus fréquente.

La hernie discale cervicale

Localisée au niveau des vertèbres cervicales, la hernie cervicale est moins courante. Elle peut être d’ordre traumatique ou arthrosique.

Les différents traitements chirurgicaux de la hernie discale

Si la plupart du temps la chirurgie peut-être évitée, dans certains cas l’opération de la hernie discale est impérative.

Mal de dos : identifier et traiter la douleur

Lombalgie, dorsalgie, cervicalgie… découvrez les différentes douleurs vertébrales avec Guillaume CARA, ostéopathe DO, qui vous explique également comment les traiter.

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *