Comment calculer son Indice de Masse Corporelle et l’interpréter ?

imc

Indice de référence pour évaluer sa corpulence, l’IMC permet grâce à un calcul simple de définir son profil. Maigre, normal, en surpoids, obèse… découvrez où vous vous situez dans la classification de l’OMS, mais également pourquoi l’Indice de Masse Corporelle est loin d’être une valeur fiable…

L’IMC, qu’est-ce que c’est ?

L’IMC (Indice de Masse Corporelle) est une grandeur qui permet d’évaluer la corpulence d’un individu. Inventé par le scientifique belge Adolphe Quetelet en 1832, il est également appelé Indice de Quetelet ou BMI (Body Mass Index) en anglais. En 1997, l’IMC est désigné par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) comme formule de calcul universelle pour estimer le surpoids, l’obésité ou la maigreur chez l’adulte, et ainsi lutter contre le risque de maladies (hypertension, diabètes, maladies cardiovasculaires, …).

Initialement conçu pour les hommes et les femmes de 18 à 65 ans, l’interprétation de cet indice grâce à des diagrammes de croissance spécialement adaptés aux enfants de 0 à 18 ans est maintenant possible depuis plusieurs années. Ceux-ci permettent de suivre la croissance de son enfant et de déterminer un éventuel surpoids ou une insuffisance pondérale.

Calculer son IMC : la formule

Très simple, la formule permettant de calculer son Indice de Masse Corporelle consiste simplement à diviser son poids par sa taille au carré.

IMC = Poids ÷ Taille ²

Unités de mesure : Poids en kilos et Taille en mètres.

Exemples de calcul d’Indice de Masse Corporelle

Exemple 1 : Marie mesure 1,72 mètre pour 54 kilos.
Calcul de son IMC : 54 ÷ 1,72 ² = 18,25 kg.m⁻²

Exemple 2 : Dimitri mesure 1,81 mètre pour 101 kilos.
Calcul de son IMC : 101 ÷ 1,81 ² = 30,83 kg.m⁻²

Interprétation des résultats

Afin de déterminer la corpulence de chaque individu, l’OMS a établi un tableau proposant une classification de son profil en fonction de son Indice de Masse Corporelle.

Tableau de correspondance d’IMC

IMC

Classification OMS

Risque de maladie

< 16

Maigreur extrême

Elevé

16 à 18,4

Maigreur

Accrue

18,5 à 24,9

Corpulence normale

Faible

25 à 29,9

Embonpoint

Accrue

30 à 34,9

Obésité de classe 1

Elevé

35 à 40

Obésité de classe 2

Très élevé

> 40

Obésité de classe 3

Extrêmement élevé

Limites de cet indice

Si le tableau de correspondance de l’IMC proposé par l’OMS permet de donner une idée de sa corpulence, l’interprétation des résultats doit se faire de manière personnalisée. En effet, cet indice se base uniquement sur votre poids et votre taille, alors que bien d’autres paramètres doivent être pris en compte pour déterminer si une personne est trop grosse ou trop maigre. Pour un poids et une taille identique, les masses musculaire et osseuse peuvent par exemple être très différentes d’une personne à une autre selon leur morphotype, leur masse grasse le sera par conséquent également. D’autre part, le sexe, l’âge et l’origine ethnique sont des facteurs essentiels à intégrer dans la détermination du profil d’un individu. Il paraît tout à fait aberrant de calculer de la même manière l’IMC d’une jeune femme de 20 ans et celui d’un homme de 60 ans, d’autant plus si l’un d’entre eux est sportif et l’autre sédentaire.

A lire également : Masse grasse, IMG : présentation, calcul, interprétation des résultats…

Exemples concrets

Reprenons nos deux protagonistes évoqués précédemment.

Exemple 1 : Marie, 1 mètre 72 pour 54 kilos, a un IMC de 18,25. Elle est donc considérée comme maigre par l’OMS. Or, cette femme n’est autre que la danseuse et chorégraphe Marie-Claude Pietragalla. Vous la trouvez si maigre que ça ?

Exemple 2 : Dimitri, 1,81 mètre pour 101 kilos, a un IMC de 30,83. Il est donc considéré comme obèse par l’OMS. Or, ce garçon n’est autre que Dimitri Szarzewski, le talonneur de l’équipe de France de rugby. Plutôt bien foutu pour un obèse !

imc marie     imc dimitri

 

 

 

 

 

 

 

 

Calculs alternatifs à l’Indice de Masse Corporelle

Plutôt que de se borner à déterminer sa corpulence grâce à l’IMC, il est préférable d’utiliser des méthodes de calcul ou des outils plus précis qui vous donneront des réponses concrètes sur votre composition corporelle. Si la pince à plis cutanés est une technique simple et efficace pour mesurer son taux de masse grasse, la balance impédancemètre est également un très bon outil, qui vous donnera par ailleurs une estimation de votre masse musculaire. La mesure du tour de taille ou le rapport taille / hanche sont également des méthodes bien plus intéressantes que l’IMC pour évaluer les risques de maladies cardio-métaboliques.

Besoin d’un programme sur-mesure pour perdre du poids ?

Parce que vous êtes unique, il est essentiel de suivre un programme personnalisé si vous souhaitez maigrir. En tant que coachs professionnels, nous saurons nous adapter à votre profil et à vos objectifs pour vous proposer un programme sur-mesure, et surtout vous accompagner tout au long de ce programme. Découvrez nos services

A lire également :

Ailleurs sur le web : L’indice de Masse Corporel est-il fiable ?

A propos de Thibault

Coach sportif personnel, Thibault RICHARD dirige le réseau de coachs sportifs Personal Sport Trainer. Retrouvez toute son équipe sur www.personal-sport-trainer.com.

2 comments

  1. Merci pour votre article il est génial merci beaucoup et à bientôt.

  2. je trouve très intéressant le tableau correspondance de l’IMC et autres informations susmentionnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *