La lombalgie – Définition, causes et traitement

lombalgie

La lombalgie est une douleur située au bas du dos, au niveau des vertèbres lombaires. Appelée également lumbago ou tour de reins dans le cas de douleur aiguë qui dure seulement quelques semaines, ce mal de dos peut s’installer pendant plusieurs mois, devenant alors une lombalgie chronique. G. Cara, ostéopathe D.O., nous présente les causes de cette douleur et les solutions pour la traiter.

Description et localisation de la douleur

La lombalgie est une douleur localisée au niveau du rachis lombaire, extrémité inférieure de la colonne vertébrale (en rouge sur le schéma ci-dessus). La région lombaire est située entre la cage thoracique et le bassin. Autrement dit, c’est la partie postérieure de votre abdomen.

Le rachis lombaire comprend 5 vertèbres séparées par un disque intervertébral, et articulées entre elles par deux articulations postérieures. De petits muscles et ligaments relient ces vertèbres. Cet ensemble forme ce qu’on appelle un segment mobile. Il existe donc cinq segments mobiles sur le rachis lombaire.

multifidus

Muscles multifides formant en partie le segment mobile

Les causes de lombalgie

Les lombalgies communes sont les plus fréquentes des douleurs vertébrales ¹. Dans 95 % des cas ² la lombalgie est dite commune car elle n’est pas liée à une pathologie sous-jacente (tumeur osseuse, pathologie inflammatoire, traumatisme sévère ou pathologie d’un organe voisin). Si tel était le cas on parlerait alors de lombalgie symptomatique. Néanmoins la base du travail de tout praticien consistera à s’en assurer avant de débuter quelque traitement que ce soit.

En général les douleurs décrites sont de type mécanique. Elles sont aggravées par le mouvement, ne réveillent pas la nuit, et sont plus importantes en fin de journée. L’exercice peut calmer ponctuellement ces douleurs lombaires lorsque l’organisme est bien échauffé.

Alors pourquoi a-t-on mal en bas du dos ?

Dans la plupart des cas, ces lombalgies sont en rapport avec des microtraumatismes ou avec des troubles posturaux. D’une manière générale ces douleurs traduisent la souffrance d’un ou plusieurs constituants des segments mobiles ³ : articulation postérieure, muscles ou ligaments. Un « faux mouvement » ou une mauvaise posture prolongée amenant le segment dans une position extrême déclenchera une contracture des muscles profonds, et « une irritation nerveuse » pouvant donner des signes douloureux localement et/ou à distance. L’articulation, elle, est intacte (sauf lors d’une crise arthrosique bien sûr, ou d’une hernie discale lombaire).

Traitement de ces maux de dos

Action de l’ostéopathe

L’aspect fonctionnel et mécanique étant dominant dans l’apparition des lombalgies, les manipulations sont tout indiquées et à la base du traitement ostéopathique. L’objectif consistera à « décomprimer » cette région en utilisant les techniques adaptées sur les articulations et tissus concernés (muscles, ligaments, fascia, etc…). Le traitement se focalise sur cette zone douloureuse et aussi à distance (viscères, bassin, diaphragme…) pour libérer l’ensemble des blocages mécaniques à l’origine de cette hyper-sollicitation.

Les exercices conseillés

La prise en charge ne s’arrête pas là, et c’est à vous de jouer dorénavant. Ces lombalgies sont fréquentes, et souvent récidivantes. Il faut en finir avec les idées reçues telles que « j’ai mal au dos, je ne peux pas faire de sport ». C’est faux et archi-faux, bien au contraire ! Il existe des exercices ciblés pour tonifier vos muscles profonds qui régulent votre posture. En pratiquant de tels exercices, vous harmoniserez la tonicité de vos muscles profonds, les rendrez plus fort, et vous limiterez ainsi l’apparition de ces contractures. Ces exercices sont au croisement du renforcement musculaire et de la souplesse. Ils travaillent sur les deux plans. Voici quelques exemples afin d’équilibrer votre tonus musculaire lombaire profond.

Exercice 1

Un premier exercice consiste à mobiliser le bassin et la colonne lombaire en flexion et extension grâce à une action du transverse de l’abdomen.

Consignes : Allongé sur le dos sur un sol dur, jambes fléchies, pieds au sol. L’exercice consiste à rentrer le ventre au moment de l’expiration, aussi loin que vous pouvez, afin de plaquer la zone lombaire du dos au sol. Faites le mouvement sur 5 inspirations/expirations de grande amplitude. Pour savoir si l’exercice est bien réalisé vous devez sentir la contraction des fessiers, et voir la cambrure de votre dos diminuer.

abdo-femme-respiration1

abdo-femme-respiration2

Exercice 2

Le deuxième exercice vise à solliciter les muscles spinaux (muscles profonds du dos). Il consiste à partir de la même position couchée et jambes fléchies, mais en élevant le bassin aussi haut que possible afin d’aligner le segment genou/bassin/dos. Tenez la position 5 à 10 secondes, revenez à la position de départ et recommencez 5 fois.

abdo-fessier

Un bon équilibre abdo / lombaire

Pour lutter contre les lombalgies il faut réaliser des exercices pour renforcer le bas du dos (voir ici), mais pas seulement !

En effet, comme présenté lors de l’exercice 1, une sollicitation des muscles abdominaux est également indispensable afin d’assurer un maintien équilibré de la colonne vertébrale. Des mouvements de gainage (voir ici) seront à ce titre tout à fait appropriés.

Ainsi, un renforcement musculaire homogène proposera une protection optimale de votre rachis, limitant ainsi la plupart des maux de dos.

En complément, des exercices d’étirement du dos peuvent également être intéressants à réaliser, afin d’assouplir votre musculature et d’alléger les pressions sur les disques intervertébraux.

Important : le degré de votre cambrure lombaire n’est pas obligatoirement à l’origine de votre lombalgie. Une faible courbure est tout aussi néfaste qu’une hyperlordose pour le rachis lombaire. La réalisation régulière d’exercices tels que ceux présentés précédemment permet dans tous les cas de renforcer les muscles agissant dans le maintien de votre colonne vertébrale, de retrouver un bon équilibre entre les mouvements d’extension et de flexion du rachis, et ainsi de prévenir ou de traiter la lombalgie.

Les sports à privilégier pour lutter contre les lombalgies

En parallèle de ces exercices de posture, le second conseil à suivre est de bouger, encore et encore grâce à la pratique d’une activité physique. Elle sera bénéfique y compris pour les personnes souffrant d’arthrose ou de hernie discale. Pour les personnes lombalgiques avec une faiblesse des disques intervertébraux, il faudra éviter de pratiquer des sports à forte composante de rotation s’ils vous font souffrir. Tout est question de bon sens. Alors quels sports sont bénéfiques pour le rachis lombaire ?

« La natation est très bien pour muscler le dos » : Oui c’est vrai. Mais vous renforcerez des muscles superficiels qui sont utilisés pour le mouvement principalement. La gravité étant absente, vos muscles posturaux ne sont que peu sollicités. De plus, nombreux sont ceux qui ne « savent pas nager », et nagent la brasse tête hors l’eau, ce qui maintien vos lombaires en extension.

Préférez la marche ou la course à pied qui sont plus efficaces pour lutter contre les lombalgies. Il y a peu, voire aucune rotation des lombaires. De plus, des mouvements de compression-décompression sur votre colonne vertébrale provoquent un « effet de pompage » sur vos articulations. Cet effet favorise la réhydratation du disque intervertébral . Une des fonctions principale de votre colonne vertébrale est de fonctionner comme un amortisseur. En marchant ou en courant vous stimulerez cette fonction.

La musculation bien réalisée ou les sports dansés sont aussi des activités intéressantes nécessitant force et souplesse.

Pour les personnes dont l’activité professionnelle impose des postures prolongées, n’hésitez pas à appliquer la règle de l’alternance positionnelle en changeant régulièrement vos postures de travail (changer de position sur votre chaise, se mettre debout, etc…). Vous pouvez également tester le treadmill desk !

Conclusion

Vous l’aurez compris, le traitement manuel de douleurs lombaires est incontournable mais votre implication ajoutera à l’efficacité du traitement. Notre mode de vie (voiture, bureau, sédentarité…) ne facilite pas la prise en charge de la lombalgie et entretien le cercle vicieux de cette douleur de dos. Comprenez bien que l’immobilité sera plus néfaste que la mobilisation de votre dos, à partir du moment où l’on respecte quelques règles de base. Pour préserver vos lombaires, évitez les mouvements de rotation extrême et les positions d’hyper-flexion de la colonne vertébrale. Stimulez votre rachis, ré-entraînez le sur le plan postural (exercices des muscles profonds) et dynamique (activité physique). Bousculer ses habitudes (garer sa voiture plus loin pour aller au travail, ne pas s’assoir dans le tram, faire du sport avec un ami…) et adapter son environnement est difficile, mais petit à petit vous y trouverez votre compte pour lutter contre vos douleurs de dos.

Guillaume CARA Ostéopathe D.O.
Site web : www.osteopathe-grenoble38.com
Email : cara.osteo@gmail.com
Twitter : https://twitter.com/CaraOsteo
Facebook : https://www.facebook.com/Guillaumecaraosteopathegrenoble

Sources :

¹ : www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/211/?sequence=7
² : www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/211/?sequence=6
³ : Dr Karl V. , Syndrome facettaire : nouvelles données cliniques
⁴ : WILKE H.J., Nouvelles mesure de la pression intra-discale dans les activités de la vie quotidienne. Der Unfallchirurg 1999 Helf 271

A lire également :

La dorsalgie : définition, causes et traitement

Maux de dos moins fréquent, la dorsalgie est une douleur localisée au milieu du dos, au niveau des vertèbres dorsales.

Quels sports et exercices pratiquer contre le mal de dos ?

Pour lutter contre des maux de dos, rien de tel que la pratique d’activités sportives ciblées. Découvrez les sports à privilégier pour vaincre le mal de dos.

Enregistrer

Enregistrer

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

2 comments

  1. je suis content de ce site de tout les conseils que vous donnez aux gens .j’ai un debut d’arthrose,je vais suivre vos conseils et voire qu’est ce que ça donne

  2. Merci, vos conseils sont parfaits. Je vais essayer de les appliquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *