Mal de dos : identifier et traiter la douleur

mal de dos

Appelées aussi rachialgies (algie = douleurs et rachis = dos), les douleurs vertébrales sont monnaie courante de nos jours. Qui n’a jamais souffert du dos ? Les études montrent que 70 à 80% de la population ont été ou seront confrontés au mal de dos (1). Néanmoins ne nous alarmons pas, il faut relativiser la gravité de ces douleurs. En effet, elles sont qualifiées de communes car aucune maladie n’en est à l’origine. Alors de quoi s’agit-il exactement, quelles sont les causes, quelles sont les stratégies de prise en charge ? Enfin, quels conseils peuvent vous servir pour les éviter ou diminuer leurs intensités ?

La colonne vertébrale est une entité fonctionnelle comprenant trois parties : le rachis cervical (cou), le rachis dorsal (milieu du dos) et le rachis lombaire (bas du dos). Chacune des trois parties présentent des symptômes et des prises en charge spécifiques. Guillaume Cara, ostéopathe D.O., nous éclaire sur ces différentes douleurs de dos et vous propose des solutions pour chacune des régions vertébrales mises en cause. Lombalgie, dorsalgie, cervicalgie… découvrez un récapitulatif de ses articles et n’hésitez pas à cliquer sur les liens pour obtenir davantage de précisions.

La lombalgie

Localisation de la douleur

La lombalgie est une douleur située au bas du dos, au niveau du rachis lombaire. Il s’agit de la douleur vertébrale la plus fréquente.

Causes de la lombalgie

Dans la plupart des cas cette douleur est due à des microtraumatisme ou à des troubles posturaux. Faux mouvement ou mauvaise posture prolongée en sont les principales causes.

Conséquence : contracture des muscles profonds, « irritation nerveuse ».

Si l’articulation est touchée on ne parlera plus de lombalgie mais de crise arthrosique ou de hernie discale lombaire. En savoir +.

Traitement de la lombalgie

1. Consulter un ostéopathe

L’action de l’ostéopathe sera de « décomprimer » cette région douloureuse et de libérer l’ensemble des blocages mécaniques à l’origine de cette hyper-sollicitation.

2. Renforcer sa sangle abdo/lombaire

Afin d’assurer un maintien solide de la colonne vertébrale, il est essentiel de renforcer les muscles de la zone lombaire, mais il ne faut surtout pas oublier de muscler ses abdominaux en parallèle, et notamment le transverse, muscle profond de l’abdomen. Un soutien musculaire équilibré de la colonne vertébrale vous évitera dans la plupart des cas le retour de douleurs lombaires. Des exercices de type “gainage” seront également intéressant à réaliser.

3. Etirer son dos

N’oubliez pas également de réaliser régulièrement des exercices d’étirement du dos afin d’assouplir vos muscles lombaires et d’alléger les pressions sur les disques intervertébraux.

4. Modifier ses postures au quotidien

La meilleure chose à faire pour éviter d’avoir mal au bas du dos est de se tenir droit, surtout lorsque l’on est assis plusieurs heures dans la journée, mais également de pratiquer un minimum d’activité physique par jour (le simple fait de marcher sera bien souvent suffisant).

Découvrez l’article complet sur la lombalgie

La dorsalgie

Localisation de la douleur

La dorsalgie est une douleur située au milieu du dos, au niveau du rachis dorsal, entre les vertèbres lombaires et cervicales.

Causes de la dorsalgie

Certaines dorsalgies peuvent être la traduction d’une souffrance des vertèbres dorsales (maladie inflammatoire, scoliose…) mais aussi des organes viscéraux (cœur, œsophage, estomac, poumons). Nous parlerons ici des douleurs fonctionnelles de la dorsalgie. Celles-ci sont souvent dues à de mauvaises postures prolongées et sont rarement aigües.

Les dorsalgies peuvent également être dues à un état de stress avancé.

Traitement de la dorsalgie

1. Consulter un ostéopathe

Le rôle de ce thérapeute sera d’agir sur les segments mobiles dorsaux.

2. Muscler et étirer

Côté renforcement musculaire, l’objectif sera ici d’associer des exercices de musculation du haut du dos (muscles dorsaux) avec des pompes afin de stabiliser l’omoplate.

Côté étirements, il s’agira d’étirer les muscles antérieurs (notamment le grand pectoral et le deltoïde antérieur) afin d'”ouvrir” la cage thoracique et d’améliorer votre posture.

Le pull over est à ce titre un exercice complet pour lutter contre les dorsalgies puisqu’il permet de travailler les pectoraux et les muscles du dos tout en « ouvrant » la cage thoracique.

3. Se détendre

Dans le cas ou la dorsalgie est principalement due au stress, des exercices de relaxation et de respiration (tel que la respiration abdominale) pourront aider à évacuer les tensions et ainsi à dissiper le mal de dos.

Découvrez l’article complet sur la dorsalgie

La cervicalgie

Localisation de la douleur

La cervicalgie est une douleur située au niveau de la nuque (rachis cervical), entre la base du crâne et la ligne des épaules.

Causes de la cervicalgie

  • Position de la tête penchée en avant de manière prolongée.
  • Mouvement trop brusque, ou position extrême maintenue trop longtemps qui aura pour conséquence la contracture du muscle Sterno Cleido Mastoïdien. On parlera ici de torticolis.
  • Arthrose, chez les personnes plus âgées.
  • Traumatismes, notamment lors d’accidents.
  • Troubles digestifs, respiratoires, stress.

La cervicalgie peut-être accompagnée de divers symptômes : maux de tête, vertiges, fatigue…

Traitement de la cervicalgie

1. Consulter un ostéopathe

Ce professionnel de la santé interviendra uniquement lorsque la douleur est en lien avec la biomécanique du rachis et de la posture.

2. Renforcer ses muscles cervicaux

De simples exercices en contraction isométrique (main contre tête) suffisent à renforcer les muscles du cou.

3. Modifier ses postures au quotidien

Les douleurs aux cervicales sont souvent dues à une position de la tête penchée vers l’avant. Alors pensez tout simplement à tenir votre tête droite.

Découvrez l’article complet sur la cervicalgie

Sources :

(1) : Mal de dos : un nouvel outil destiné aux médecins généralistes

A lire également :

A propos de Thibault

Coach sportif personnel, Thibault RICHARD dirige le réseau de coachs sportifs Personal Sport Trainer. Retrouvez toute son équipe sur www.personal-sport-trainer.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *