Pourquoi j’ai décidé d’acheter un matelas régénérant Vaudou Sport !

matelas vaudou sport

Tout le monde le sait, dormir c’est récupérer, alors bien dormir c’est récupérer un max ! A la recherche d’un nouveau matelas, mon choix s’est porté vers le modèle Reflexe de Vaudou Sport, la seule marque au monde consacrée au sommeil et à la récupération des sportifs. Mais je n’ai pas fait ce choix sans réfléchir. Explications…

Vaudou Sport, une marque spécialisée dans les matelas pour sportifs

En ce moment sur internet il y a des dizaines de marques qui se tirent la bourre : Eve, Tediber, Simba, Emma… bref, j’ai beau chercher ils se ressemble tous, proposent tous le meilleur matelas du monde avec la même chose à l’intérieur (mémoire de forme, latex, mousse, etc.). C’est pourquoi j’ai pour ma part opté après moult recherches pour le matelas REFLEXE de Vaudou Sport, la seule marque au monde consacrée au sommeil et à la récupération des sportifs. Mais je n’ai pas fait ce choix sans réfléchir…

Evidemment, il était logique que je m’intéresse à ce type de produit puisque je surveille chaque élément de ma performance et quand vous tapez “matelas pour sportifs” sur Google, on comprend clairement que c’est la grande spécialité de cette marque positionnée en première position. Cependant, je n’étais pas non plus près à investir les yeux fermés dans une marque que je ne connaissais pas, donc vigilance était de mise !

J’ai donc chatté en live sur le site www.vaudou-sport.fr avec un conseiller (très pro) qui m’a d’abord recommandé le matelas “Warrior” à 1500 euros. Mais même si les plus grands sportifs français dorment dessus, ce n’était clairement pas mon budget literie !

Il m’a donc orienté sur son “petit frère” à 699 euros et m’a dit de prendre le temps de regarder les avantages qu’offraient le matelas “Réflexe” grâce à un tableau de comparaison avec les marques de matelas à la mode. J’ai constaté qu’en effet il devait valoir le coup en terme de critères literie…

Ici le tableau pour info :

comparatif matelas sport

Comment bien choisir son matelas ?

Comment en suis-je arrivé à me décider ? Laissez-moi vous raconter mon parcours du combattant !

Bien plus éreintant qu’un ultra-trail ou qu’une barre de 130 kilos en développé couché, trouver un matelas qui vaut le coup et pour lequel on en a pour son argent est mission impossible ou presque !

C’est bien simple, regardez le tableau ci-dessus : les conditions sont identiques, les matelas sont rapidement livrés, ils ont 100 jours d’essais satisfait ou remboursé, et la moitié sont fabriqués à l’étranger… Chauvin sur les produits de mon pays qui sont en grande majorité de belle qualité, j’avais d’ores et déjà envie d’acheter français ! Ensuite, il fallait comprendre les différences de “technologies”… Là encore le black-out total pour moi…

  • Les ressorts : On en garde de mauvais souvenir avec ceux qui nous rentrent dans le dos.
  • Les mousses : On a peur qu’elles s’affaissent et qu’on finisse dans une cuvette.
  • Le latex : Provoque des allergies et tient chaud.
  • La mémoire de forme : Tient chaud et est trop enveloppante.

Bref, j’avais peur de me lancer et de faire le mauvais choix.

Mais là encore, la force de toutes ces marques est d’être rassurant, il faut donc se renseigner plutôt que de les écouter nous faire la cour.

La plupart recommandent de la mémoire de forme avec une couche de latex de 65 kilos de densité en surface, soi-disant le top de la qualité au monde. J’ai donc voulu en savoir plus et j’ai donc pris le temps de parcourir des forums, blogs, études scientifiques, articles de presse… et j’y ai vu un peu plus clair, même si certains se contredisent. Acheter un bon matelas sans tomber dans le panneau est une véritable preuve de bon sens et de comparaison points par points. En somme, voici les (trop nombreux) pièges qu’il m’a fallu éviter :

1. Tout matelas est bon et résistant dans le temps si sa densité est importante

Il faut ainsi comparer les mousses haute résilience avec les mousses hautes résilience, les latex entre latex, et le nombre de ressorts ensachés au mètre carré entre les matelas en ressorts ensachés. Ce conseil aussi simple que providentiel m’a permis de faire un premier tri.

J’ai tout de suite éliminé le latex basse densité, très allergène dû à son effritement et à sa composition, il est également peu résistant dans le temps si sa densité est inférieure à 75 kilos par mètre cube. Vous pouvez demander à n’importe quel professionnel, un latex basse densité (65 kilos) ne vaut pas mieux que la pire des mousses polyéther (25 kg) !

Une mousse polyéther c’est quoi ? J’ai appris que c’était les mousses bas de gamme que l’on retrouve dans l’ameublement ou les matelas en mousse à 100 euros sur les marchés… Eux aussi sont à évités d’autant qu’ils ne sont pas très sains, n’ont aucune certifications et tiennent plus chauds.

Ensuite, n’étant pas fan de rebondi du manque d’indépendance de couchage, j’ai éliminé les matelas en ressorts, même dans leurs petits sachets, c’est subjectif, mais je n’aime pas forcément ce type de lit. Je m’orientais donc à ce moment de ma réflexion vers les mousses Hautes Résilience dites HR, à froid ou polyuréthanes. Le problème est que dans une même catégorie on peut y trouver des différences assez marquantes, ce qui me mène au 2ème point.

2. Une mousse haute résilience de 35 kilos par mètre cube ne vaut pas forcément une autre mousse haute résilience de 35 kilos par mètre cube !

Bien-sûr que non, ce serait trop facile. Comme pour un matelas à ressort ensaché avec le même nombre de ressort par mètre carré d’un autre, la différence peut se situer dans l’épaisseur du filament ou le nombre de tours que le ressort fait sur lui-même. Cela change la qualité et la résistance générale du produit. Pour un bon latex de 85 kilos de densité à épaisseur identique, la différence se situera dans le pourcentage de latex naturel de sa composition. Donc pour nos mousses Hautes Résilience aussi. À épaisseur identique, l’origine, le pourcentage de produit naturel dans sa conception peut aussi influer sur l’amélioration de la qualité du matelas ! Comment ne pas devenir fou avec toutes ces informations ?! C’est là que j’ai compris que vendeur dans la literie était un métier.

Et une fois de plus Vaudou Sport est assez incroyable en termes de qualité puisque ses mousses contiennent du soja dans leur composition et des huiles essentielles pour traiter naturellement les matelas contre les acariens (ne me demandez pas comment, quel pourcentage… C’est inhérent à la composition du fabricant). D’après de nombreux sites spécialisés, cela permet au matelas de mieux respirer, d’être plus élastique et de durer plus longtemps. Finalement, comme pour les voitures, les lunettes ou l’aéronautique, les matières changent, évoluent, et de nouvelles technologies voient le jour, même dans les mousses de matelas. Il faut donc rester vigilant.

3. La mousse Cloud Touch, la nouvelle mémoire de forme ?

Evidemment qui dit nouveau, innovant, précurseur, dit soit méfiance, soit tentation. Vaudou Sport a développé sa propre mousse innovante anti point de compression qui d’après leur site “possède les mêmes vertus que la mousses à mémoire de forme, sans ses inconvénients”. Qu’entendent-ils par là ? En fait, après ma toute première nuit j’ai immédiatement compris. Le côté enveloppant et collant au dos (que j’avais sur mon ancien matelas à mémoire de forme) a disparu et est remplacé par un léger accueil tonique, respirant, élastique… je m’y suis tout de suite senti comme en apesanteur. Le confort de soutien du matelas Réflexe est ferme, mais possède des zones de conforts qui suivent l’ergonomie vertébrale et que l’on ne ressent pas sur la position sommeil sur le dos, c’est donc très agréable, ni trop dur ni trop souple, en tout cas, pour moi, c’est ce qu’il me fallait…

4. Ne négligez pas les certifications, elles sont gage de qualité

Étant un sportif régulier optant pour le made in France, je voulais aussi m’assurer que mon matelas ne serait pas “nocif” pour ma santé. Mais j’ai appris que l’origine ne faisait pas tout, et de nombreux matelas français n’ont pas réussi à obtenir d’importantes certifications comme Oekotex classe 100, Certipur, ou encore Greenfirst. Et là réside principalement la qualité de la mousse d’un matelas. En comparant, je me suis aperçu qu’aucune marque sur le marché n’était plus certifiée que Vaudou Sport, avec ses huit certifications pour la santé, l’hygiène, l’environnement, la durabilité, le management, et ça j’y suis sensible !

5. Le coutil n’est surtout pas à oublier dans vos comparaisons !

Là où tous sans exception proposent dans cette gamme de prix des matelas déhoussables en polyester basics, qui est la matière la plus synthétique et bon marché, la gamme régénérante Vaudou Sport s’inspire de ce qu’il y a de mieux outre atlantique avec le néotextile Celliant qui compose les matelas pour sportifs. Comment ça marche ? En fait, il y a des micros minéraux cent fois plus fins qu’un cheveu humain incrustés dans les fibres qui permettent de catalyser la chaleur corporelle pour la transformer en lumière infrarouge invisible à l’œil nu. Celle-ci possède des vertus engendrant une légère vasodilatation très saine pour l’organisme, résultant d’une meilleure circulation sanguine, donc d’une récupération optimisée. Des marques de sport tels Puma, Reebok, ou New Balance utilisent également ce textile dans certains de leurs produits.

6. Enfin, un critère m’a convaincu et surtout rassuré, les matelas de la marque Vaudou Sport sont revendus dans des magasins spécialisés

La plupart des marques de matelas universels expliquent qu’aucun magasin ne revend leurs produits car ils souhaitent éviter les circuits longs, les intermédiaires qui s’en mettent plein les poches, etc. C’est faux ! De nombreux topiques de professionnels de la literie expliquent qu’ils ont dans leurs rayons des matelas aux technicités identiques que ceux vendus 650 euros par beaucoup de marques e-commerce, vendu entre 499 et 599 euros en magasin… Il est donc bel et bien possible de trouver de bons couchages chez des professionnels et cela au même prix voire moins cher (si on cherche bien) que ces promesses marketing très présentes en ligne. Pour ma part, je ne voulais pas acheter uniquement du marketing. Bien-sûr il y en a dans toutes les marques et c’est nécessaire, mais certaines n’ont que cela à faire valoir. Le fait que des revendeurs spécialisés en literie proposent la gamme régénérante pour sportifs à laquelle je m’intéressais m’a rassuré, cela laisse place à moins d’anomalies possible, c’est plus nette. Aucun pro ne vendrait un produit en lequel il n’a pas confiance techniquement, aucun pro ne vendrait un produit bas de gamme avec les risques de SAV que cela comporte, ni même un produit qu’il a déjà en équivalence dans ses rayons… Force est de constater que mon choix pour le matelas Réflexe était réfléchi et que c’était le bon choix.

Retour sur mon expérience

Comme vous avez pu le lire, il est compliqué de trouver son bonheur lorsque le marché propose énormément de références de matelas toutes semblables mais pourtant très différentes quand on y regarde de plus près. De la même manière que pour les voitures ou l’électroménager, il est essentiel de comparer pour bien choisir son matelas.

Evidemment, Vaudou Sport est au courant au sujet de ce retour d’expérience que je souhaite partager auprès de ma communauté. Je leur en avais fait part sur le chat interactif, mais ils semblaient confiants. Ils m’ont répondu que si mon retour d’expérience était positif ils partageraient mon article sur leurs réseaux sociaux où ils sont très présents, et que si c’était un cauchemar ils me rembourseraient… Ils n’ont pas pris beaucoup de risque sur ce coup là…

Si je devais trouver des points noirs après cet investissement réfléchi c’est que les transporteurs ne sont pas toujours très soigneux. Le carton extérieur était légèrement abimé, et le délais de 3 jours est passé à 5 pour ma part. Après je comprends que la logistique d’un matelas en transport express n’est pas comparable à celui de chaussures en colissimo. Au final, ça valait le coup d’attendre, je n’ai absolument pas l’impression d’avoir perdu mon temps à comparer, j’ai appris beaucoup de choses et découvert les vices de ce business, puis j’ai trouvé le matelas qui me convenait dans mon budget. J’espère que vous suivrez mes conseils : comparez le produit et non sa pub avant d’acheter !

A lire également :

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *