Tout savoir sur la micronutrition

micronutrition

C’est un fait avéré, notre façon de manger a des répercussions sur notre corps et sur notre état de santé. Aussi, le fait de se soucier de son équilibre alimentaire permet de favoriser son bien-être et d’éviter de nombreux troubles du métabolisme. La micronutrition s’avère alors être un précieux allié afin de satisfaire les besoins en micronutriments de l’organisme.

La micronutrition en quelques mots

La micronutrition est une approche nutritionnelle adaptée aux besoins de chacun. En effet, cette méthode a été élaborée par des médecins au début des années 2000. Elle se base sur des recherches examinant les liens avérés entre l’alimentation, la santé et la prévention de troubles divers. La micronutrition est très tournée vers la densité micronutritionnelle des aliments. Autrement dit, elle résulte de l’analyse de leurs teneurs en vitamines, en antioxydants, en acides gras, ou encore en minéraux. L’idée est alors d’utiliser ces apports nutritionnels de manière appropriée afin de satisfaire les besoins de l’organisme. En effet, chaque personne est unique et tous les individus n’ont pas le même métabolisme. Aussi, la micronutrition est un procédé qui ne s’intéresse pas seulement à l’assiette mais bien à l’individu ainsi qu’à son état de santé. Elle consiste à adapter l’alimentation de chaque personne en fonction de son profil, que ce soit dans un but thérapeutique ou simplement préventif.

Les carences de l’alimentation moderne

De manière globale, notre alimentation se compose de deux sous-catégories :

  • Les macronutriments sont une source d’énergie et apportent de la force à l’organisme. Cette catégorie regroupe les lipides, les glucides et les protéines.
  • Les micronutriments, quant à eux, n’apportent pas d’énergie (zéro calorie), mais jouent un rôle essentiel pour le bon fonctionnement de notre métabolisme. Il s’agit des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments, des acides aminés, des probiotiques, etc.

Or, selon le médecin Laurence Benedetti, co-auteur du livre « Maigrir avec la micronutrition », notre alimentation moderne est particulièrement pauvre en micronutriments. Cela est notamment lié au fait que nous avons tendance à privilégier l’absorption d’aliments transformés. En effet, plus un aliment est modifié et plus il perd de ses micronutriments. En d’autres termes, notre mode de vie moderne nous pousse à consommer, en trop forte quantité, ce que l’on appelle des « calories vides ».

Les domaines impactés par la micronutrition

Aussi, le fait d’adopter une alimentation saine et équilibrée permet d’impacter tout un tas de domaines. En l’occurrence, la micronutrition peut avoir des conséquences favorables sur les troubles du fonctionnement digestif, la lutte contre le vieillissement, l’ostéoporose, la prévention de maladies cardio-vasculaires, l’optimisation des performances sportives, l’humeur, le sommeil ou encore la prévention du surpoids.

Souffrez-vous d’un déficit en micronutriments ?

Afin de savoir si vous souffrez d’une carence micronutritionnelle, la solution la plus fiable est de vous faire prescrire une prise de sang par votre médecin, puis de faire analyser les résultats par un micronutritionniste. Néanmoins, certains signes avant-coureurs sont à surveiller. A titre d’exemple, une peau sèche peut être révélatrice d’un manque d’acides gras. De même, une pupille qui saute peut résulter d’une carence en magnésium. Le manque de fer, quant à lui, peut occasionner des troubles de la concentration. Aussi, il existe aujourd’hui tout un tas de dépistages permettant d’analyser l’impact de votre alimentation sur le fonctionnement de votre corps. On parle notamment du Dépistage de Déficience Micronutritionnelle (DDM) ou du questionnaire Dopamine – Noradrénaline – Sérotonine (DNS).

La micronutrition en pratique

De manière générale, il n’y a pas d’aliments à bannir. Tout est une question d’équilibre. La micronutrition consiste à retrouver une alimentation plus saine, privilégiant les fruits et les légumes ainsi que les céréales. De même, il est préférable d’opter pour des aliments naturels et peu transformés. A savoir que la cuisson joue également un rôle déterminant : mieux vaut cuire ses aliments à la vapeur, à l’étouffée ou en papillote afin de préserver leurs qualités nutritionnelles. De même, les vitamines et minéraux préféreront les temps de cuisson courts et les températures peu élevées. N’hésitez pas non plus à mélanger les huiles afin de profiter au mieux de leurs vertus respectives. Notez cependant que l’huile de palme n’a aucun intérêt nutritionnel. Enfin, sachez que les sodas contiennent une quantité élevée d’acide qui a tendance à détruire les minéraux. De même, l’alcool réduit l’absorption du magnésium. On ne le dira jamais assez, il est à consommer avec modération.

La micronutrition permet donc de rééquilibrer son alimentation de façon à augmenter son bien-être au quotidien. Aussi, dans un premier temps, n’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel. Celui-ci vous aidera à fournir à votre corps les nutriments dont il a besoin, évitant alors tout déséquilibre nutritionnel.

A lire également :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

One comment

  1. Super Article Thibaut qui explique simplement ce qu’il faut savoir sur notre alimentation aujourd’hui.
    je vais partager un max.
    Au plaisir d’échanger un article sur nos blog respectif 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *