Tout savoir sur la monodiète

monodiète

Les jeûnes intermittents et les monodiètes ont de plus en plus la cote. A une époque où les taux d’obésité, de diabète et les problèmes vasculaires explosent tous les records, la quête de la santé n’a jamais été aussi populaire. La monodiète s’inscrit ainsi dans cette nouvelle tendance avec pour objectif de « purifier » le corps, entre autres bienfaits. Le concept ? Se nourrir d’un seul aliment pendant un à trois jours. Mais que vaut concrètement cette méthode ?

La monodiète, une façon de détoxifier son corps

La monodiète n’est autre qu’une cure detox. On en parle à tout va dans les médias, mais que veut dire concrètement détoxifier le corps ? Peu le savent réellement. L’idée est tout simplement d’effectuer un nettoyage interne pour expulser un maximum de toxines. La nourriture moderne est riche en pesticides, additifs et processus chimiques, sucres, graisses transformées… En plus de stimuler les bourrelets, toutes ces substances surchargent l’organisme et augmentent la production de radicaux libre. A la clé : un corps fatigué, déminéralisé et un système digestif capricieux.

Sachant que le ventre est pratiquement notre deuxième cerveau, d’autres problèmes peuvent alors apparaitre. Les plus courants sont les inflammations chroniques, internes (acidité de l’estomac, spasmes de l’estomac, rhinites…) comme externes (acné, eczéma…). L’idée de la monodiète est donc d’accorder un « break » à notre organisme afin de l’apaiser et de remettre ses compteurs à zéro. Bien sûr, une monodiète ne peut pas réparer des mois ou des années d’excès alimentaires, mais c’est un bon moyen de se remettre sur les rails.

Objectif : mettre l’organisme au repos

Le corps traite les substances toxiques comme des agressions. Pour s’en débarrasser, il utilise ses meilleurs usines d’élimination des déchets :

  • La peau
  • Le foie
  • Les reins
  • L’intestin
  • Les poumons

Appelés émonctoires, ces réceptacles s’épuisent au fil d’agressions trop répétées. A force, les toxines s’accumulent dans le corps car elles ne sont plus éliminées efficacement. L’intestin est le principal organe à en faire les frais, or son rôle est primordial puisqu’il permet l’absorption des nutriments essentiels. En parallèle, il fait également barrière aux substances toxiques. Sachant que la majorité de notre immunité découle de celui-ci, mieux vaut le garder propre et fonctionnel. Si vous êtes du genre à choper le moindre virus ou la moindre bactérie qui passe, ou que vous souffrez d’allergies persistantes, pensez à bichonner votre digestion avant d’engloutir des médicaments.

En ne consommant qu’un seul aliment sur une durée déterminée, on simplifie et on accélère la digestion. Grâce à cette monodiète, le système digestif peut alors se reposer, laissant au corps un maximum d’énergie pour faire tourner les émonctoires. Les cellules de la flore intestinales ayant environ 72 heures de durée de vie, on recommande généralement une monodiète de trois jours pour un résultat optimal. Cela laisse le temps aux cellules de se renouveler complètement et de se libérer des toxines.

La monodiète en pratique

Avec quel aliment ?

Une monodiète peut s’effectuer avec une multitude d’aliments, au gré des envies et des saisons. Le plus fréquent est la pomme, peu allergène, digeste, et très rassasiante grâce à sa teneur en pectine. D’autres options sont également courantes et tout autant valables :

  • Banane : reminéralisante et alcalinisante.
  • Raisin : très riche en antioxydants.
  • Carotte : cicatrisante, laxative et au top pour une belle peau.
  • Riz : plus énergétique et utile pour nettoyer le sang.

IMPORTANT : choisissez des produits bio et de qualité afin d’optimiser les bienfaits de votre cure détox.

L’aliment choisi sera consommé en exclusivité sur 3 jours, sans assaisonnement. Il pourra toutefois être cuisiné sous diverses formes : cru, en purée, au four, en soupe, en jus… Varier les formes et les textures aide à tenir plus longtemps. Mais avant tout, une monodiète s’anticipe.

A lire également : Les meilleurs aliments détox pour nettoyer son organisme

Préparation à S-1

La semaine qui précède, commencez déjà à alléger votre alimentation et à privilégier les soupes et les jus le soir. Les aliments industriels puis les aliments lourds à digérer comme les viandes et les laitages seront progressivement éliminés. Pensez également à beaucoup vous hydrater, une règle qui s’appliquera d’autant plus durant la monodiète. Le thé est ainsi conseillé pour augmenter l’effet drainant et accélérer le métabolisme. Un petit coup de pouce qui sera le bienvenu pour se détendre quand l’appel du chocolat se fera sentir.

Jour 1

La première journée de monodiète va souvent de pair avec une forte dose de motivation. Commencez-la en vous hydratant généreusement d’eau de source ou de thé pour réveiller votre organisme. Le petit-déjeuner suivra ensuite avec l’aliment sélectionné. A titre indicatif, voici un exemple de répartition de repas sur une journée à base de pommes :

  • Réveil : 1 thé vert.
  • Petit-déjeuner : 2 pommes au four (un peu de cannelle autorisée).
  • Snack : 1 grand verre de jus de pomme.
  • Déjeuner : 2 pommes crues.
  • Goûter : un bol de purée de pomme ou compote non sucré.
  • Diner : une pomme crue et une pomme cuite à la vanille.
  • Dans la soirée : un thé vert ou une infusion.

A partir du goûter, la lassitude commence souvent à se faire sentir. Pensez à boire un grand verre d’eau après chaque prise alimentaire pour faire gonfler les fibres et augmenter la satiété. En fin de journée, des maux de tête peuvent apparaitre : c’est un des premiers signes que votre corps élimine. Vous risquez de vous sentir faible ou fatigué le soir donc ne prévoyez pas de fiesta pendant votre monodiète. Le repos fait partie intégrante du processus !

Jour 2

Le deuxième jour est toujours le plus difficile : l’enthousiasme du début s’affaiblit, le cerveau rêve de plats plus gourmands et consistants, mais ce n’est pas encore la dernière journée. Cette journée sera votre plus gros challenge ! Aussi, mieux vaut prévoir un emploi du temps relax. C’est le moment idéal pour une promenade tranquille, de la lecture, ou un yoga tout en douceur.

Jour 3

Enfin, le troisième jour de monodiète est généralement le plus facile. On sait que la fin est proche mais les bienfaits commencent enfin à se faire sentir. La sensation de flottement et de fatigue permanente s’estompe, on retrouve plus d’énergie et de vitalité. Le ventre se fait plus léger, les sensations de maux de tête et de nausée (symptomatiques de l’évacuation des toxines) disparaissent enfin.

Les jours suivant votre monodiète

Une monodiète remet la machine en route avec une multitude de bienfaits au passage : digestion allégée, sommeil plus profond et réparateur, peau plus éclatante, immunité renforcée… Mais elle ne fait pas de miracle sans une bonne hygiène de vie. Si la tentation est grande de s’enfiler des pains au chocolat ou un burger après trois jours de pommes, mieux vaut éviter !

Le lendemain de votre monodiète, reprenez une alimentation normale mais de qualité, à base de protéines végétales, céréales complètes, fruits et légumes en abondance. Se ruer sur de la junk food ne ferait que traumatiser l’organisme et ce n’est pas l’esprit de la démarche. On ne prend pas un bain pour ensuite sauter dans la boue ! Abordez votre diète comme un virage vers un quotidien plus sain et plus équilibré, et poursuivez vos efforts avec une alimentation saine et naturelle. Evitez la nourriture avec sucres ajoutés, les produits raffinés et industriels, et adoptez une cuisine faite maison dont vous tenez les rênes.

Autres formes de monodiètes

La monodiète de trois jours est un grand classique, mais il existe une multitude de variantes. Certains choisissent de consommer deux aliments, d’autres appliquent la monodiète sur un seul jour mais répété chaque semaine. Autre alternative populaire, la monodiète du soir, qui consiste à manger chaque soir le même aliment sur une semaine.

A chacun sa préférence, mais n’oubliez pas que prendre soin de son corps passe avant tout par une vie active et une alimentation naturelle et équilibrée.

Pour aller plus loin : Mono-diètes et jeûnes : 15 cures pour retrouver forme et vitalité

Besoin d’un coach pour retrouver la forme ?

Vous souhaitez perdre du poids, améliorer votre condition physique, préparer un objectif ? Si l’alimentation a un rôle primordial il est également essentiel de faire du sport régulièrement. Bénéficiez d’un programme personnalisé

A lire également :

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *