Pourquoi je ne maigris pas ?

pourquoi je ne maigris pas

Vous avez beau faire attention à votre alimentation, pratiquer des activités sportives régulièrement, être détendu et bien dans votre peau… et malgré tout celà vous n’arrivez pas à maigrir ? Voici les les raisons qui pourraient expliquer vos difficultés à perdre du poids.

Je ne maigris pas… car je n’ai pas de poids à perdre !

De nos jours, il n’est pas rare de rencontrer des femmes ou des hommes souhaitant maigrir alors qu’ils ont déjà la ligne. L’importance de l’apparence dans notre société actuelle y est souvent pour quelque chose. Pourquoi vouloir s’obstiner à ressembler à telle ou telle star si votre morphologie ne le permet pas ? Ossature large, muscles volumineux… peu importe si votre morphotype ne correspond pas à l’esthétique idéal actuel, apprenez à vous accepter tel que vous êtes.

Vous avez pris du muscle

“Je fais du sport 3 fois par semaine depuis 1 mois… pourquoi je ne maigris pas ?”
Si du jour au lendemain vous êtes passé d’une vie de sédentaire à celle d’un sportif, alors il est fort probable que vous ayez pris de la masse musculaire. Par conséquent, même si en parallèle vous avez éliminé des graisses, sur la balance votre poids global peut ne pas avoir bougé. Pour éviter ce type de situation, pesez vous sur une balance impédancemètre, celle-ci vous donnera à la fois votre taux de masse grasse et votre taux de masse musculaire. Au passage, sachez que pour une même quantité, le muscle est beaucoup moins volumineux que la graisse. Donc pour un poids identique, si vous perdez du gras et prenez du muscle vous devriez tout de même vous affiner (prenez vos mensurations).

A lire également : Quand faut-il se peser ?

Vous ne maigrissez pas à cause de variations hormonales…

Chez la femme, il faut prendre très au sérieux le rôle des hormones lors d’un programme minceur. Apparition des menstruations, contraceptif, ménopause, sont les principales causes de variations hormonales, qui peuvent parfois peser lourd sur la balance. Si le syndrome prémenstruel entraîne en général la prise d’un ou deux kilos qui disparaîtront quelques jours plus tard, la ménopause est une étape bien plus difficile à surmonter dans la vie d’une femme. Cette période demande beaucoup plus d’effort pour lutter contre la prise de poids et maigrir à nouveau. Concernant le contraceptif, le mieux reste d’en essayer plusieurs afin de trouver celui qui aura le moins d’impact sur votre ligne.

… ou de maladies hormonales

Certaines pathologies provocant un dysfonctionnement des glandes endocrines (thyroïde, hypophyse et surrénales), et d’autres agissant sur une libération excessive de l’insuline, peuvent favoriser la prise de poids. Pour plus de précisions, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Nous ne sommes pas tous égaux face à la génétique

Vous l’avez surement remarqué, pour un même style de vie certaines personnes ne prennent pas un gramme alors que d’autres stockent les kilos au moindre écart. Ces différences notables s’expliquent en partie du fait que notre taux de triglycérides (graisses) dépend de l’hérédité. Par ailleurs, certains gènes prédisposeraient également à l’obésité (en savoir plus). Attention : il faut néanmoins savoir que le nombre de nos cellules adipeuses est déterminé dès le plus jeune âge. En effet, jusqu’à l’adolescence celles-ci ont la faculté de se multiplier. Ensuite notre organisme arrête d’en fabriquer mais celles-ci peuvent multiplier leur volume jusqu’à 50 fois. La prise de bonnes habitudes alimentaires dès les premières années est donc primordiale si vous souhaitez gardez la ligne toute votre vie.

A lire également :

A propos de Thibault

Coach sportif personnel, Thibault RICHARD dirige le réseau de coachs sportifs Personal Sport Trainer. Retrouvez toute son équipe sur www.personal-sport-trainer.com.

5 comments

  1. Coucou les gens, je vous gratifie pour les chroniques de votre site web et pour la clarté de ce rubrique très distinctif. De mon côté, je vais pas être ni trop grosse ni trop fine, l’important c’est que vous avez la taille et poids qui correspondent à votre âge. Vous avez raison, la ménopause est l’étape la plus difficile à surmonter, mais soyez en sûre que si vous avez l’habitude de faire bouger votre corps ou vous faîtes du sport d’une manière modérée, je pense que cela passera facilement. J’ai partagé votre article à bon nombre de mes amies, merci

  2. il est vrai que dans la prise de poids il y a des prédispositions génétiques, mais les adipocytes peuvent se multiplier même après l’âge de l’adolescence; ces cellules se multiplient lorsqu’elles ont atteint leur taille maximum ;lorsque le poids est bloqué il peut s’agir des hormones bien sûr, mais aussi des métaux lourds, des ondes électromagnétiques, du non respect des sensations de faim et de satiété ; en tant que nutritionniste il est primordial d’explorer tous ces facteurs pouvant bloquer la perte de poids;
    à bientôt

  3. Il est vrai qu’il est très difficile de maigrir en temps normal, alors quand notre santé, notre métabolisme n’est pas d’accord, c’est encore plus dure et surtout très décourageant.
    J’ai pris quelques kilos à cause de ma contraception…
    Je n’arrive pas à les perdre, j’ai dû mal à comprendre pourquoi.
    Toutefois j’ai remarqué que mes cuisses étaient plus musclées. J’espère avoir au moins pris du muscle, si je ne maigris pas.

    En tout cas je vous remercie pour votre site ! Toutes vos astuces ont l’air très bien.
    J’ai lu quelques de vos articles et BRAVO.
    Je vais mettre en pratique quelque uns de vos conseils 🙂

    A bientôt !

  4. Bonjour,
    Vous articles sont très bien formulé. Je suis une ancienne sportive de haut niveau. J’ai dû arrêté à cause d’une blessure au tendon d’achille. Quelque années plus tard, j’ai déclaré une maladie de la thyroïde et j’ai fait plus de 90kg. Quand notre morphologie change ainsi, ce n’est vraiment pas évident à vivre.
    Malgrè cette prise de poids, j’ai continué à avoir une activité sportive malheureusement moins intense car la maladie de la thyroïde à déclenché par moment des soucis cardiaques.
    A l’heure d’aujourd’hui, j’ai une garde robe qui va du 38 au 44 car je suis impuissante face à cette maladie. Par contre je continue le sport (suivie par un medecin), et ça aide à pouvoir garder une jolie silhouette, harmonieuse et dynamique et cela, peut importe les kilos.
    Alors courage à toutes les personnes confrontée à ce genre de situation. Il ne faut rien lâcher et faites vous suivre par un médecin.

  5. Pour ma part, après un mois de gyms et de régime, je ne maigris pas…. sauf qu’effectivement, mes jambes s’affinent(je le vois bien dans le miroir) et ma taille a perdu 4 cms.
    Je ne perds pas encore de ventre mais je fais des abdos journalièrement, ils doivent prendre la place de la graisse.
    J’ai pu aussi constater que la semaine précédent mes règles, je prends 1 kgs et, aux premiers jours de mes règles, un demi-kilo.
    Cela peut être démoralisant…. mais j’avoue que ce sont ces pauvres centimètres perdus à la taille qui me motivent ! Je pense aussi mesurer ceux de mes hanches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *