Pilote automobile : quelle préparation physique ?

pilote automobile

Si au premier abord on peut penser qu’être un bon pilote automobile nécessite uniquement une bonne maitrise du pilotage, il ne faut pas oublier que ce sport est extrêmement exigeant, que ce soit sur le plan physique comme psychologique. Penchons nous aujourd’hui sur la préparation physique d’un pilote automobile.

Pilote automobile, un métier exigeant !

La profession de pilote automobile est une activité particulière. Les écoles de formation sont souvent dirigées par d’anciens champions reconvertis et elles se situent sur des circuits privés. Ces cours sont axés sur les parties mécaniques de la voiture ainsi que sur la qualité et la rapidité de lecture des trajectoires. Pourtant, il s’agit d’un métier qui fait aussi appel à des aptitudes physiques très spécifiques.

Il s’agit surtout d’allier la capacité d’analyse mentale, une très bonne connaissance de la mécanique et une forme physique optimale. Lors d’une séance d’essai tous les muscles sont sollicités, depuis la tête jusqu’aux orteils. Et il faut maintenir plus de quarante heures par semaine, une position qui devient vite désagréable pour le corps.

préparation pilote automobile

Une préparation physique spécifique

Au delà d’un travail foncier basé principalement sur des sports d’endurance tels que le vélo ou la natation, les exercices de préparation physique du pilote automobile seront centrés sur la musculation et la souplesse.

Une attention particulière sera accordée à la partie supérieure du corps. On travaillera la fermeté des muscles du cou, des épaules, des bras, du bas du dos, des fessiers, ainsi que les pectoraux et les abdominaux. Ces séances permettront de maintenir une même position durant plusieurs heures sans ressentir de fatigue excessive.

Exercices à privilégier :

  • Les tractions en pronation pour renforcer les muscles du haut du dos et des bras.
  • Le soulevé de terre pour renforcer les muscles de la zone lombaire et les fessiers.
  • Les pompes pour muscler les pectoraux et les triceps.
  • Le gainage pour conserver une bonne liaison entre les différentes chaînes musculaires de l’ensemble du corps.

Des exercices d’assouplissement puis de relaxation des articulations favoriseront l’élasticité musculaire ; et cette dernière ralentira la sensation réelle de blocage. Certains sont réalisables durant un essai qui s’éternise, tout en restant assis sur le siège et sans perturber la conduite du pilote automobile.

Des simulations d’essais pourront être réalisés dans une voiture classique. Le contrôle du poids étant un élément crucial pour le pilote automobile, la balance calorique devra être analysée. Car, quelques kilos de trop et voici l’équilibre de base qui se transforme en handicap majeur.

musculation pilote automobile

L’importance de la préparation mentale

Enfin, des exercices de sophrologie offriront au pilote d’essai la possibilité d’acquérir une harmonie complète entre les perceptions sensitives perçues par le cerveau, et les ordres transmis au corps. Ceci favorisera la concentration et la rapidité des réflexes.

La spécificité de la préparation physique et mentale du pilote automobile démontre ainsi le niveau d’exigence de cette profession.

Vous êtes pilote automobile et souhaitez bénéficier d’un programme d’entraînement et d’un accompagnement sur-mesure pour vous préparer à la compétition auto ? Notre équipe de coachs sportifs professionnels est à votre service. Trouvez votre coach

A lire également :

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *