Le Régime Miami ou South Beach : Présentation et avis

régime miami

Le régime Miami, appelé aussi South Beach diet, est un régime hypoglucidique qui se fonde sur l’index glycémique des aliments. Composé de 3 phases, dont la première est draconienne, ce régime amincissant permettrait une perte de poids rapide, de 3 à 6 kilos en 2 semaines. Principes, avantages, inconvénients… vous allez tout savoir sur le régime South Beach !

Principe du régime Miami

Le régime Miami a été élaboré par le Dr Arthur Agatston, cardiologue, résidant dans le quartier de South Beach à Miami, aux États-Unis. Ce médecin a imaginé une méthode amaigrissante permettant de réduire les « mauvais » sucres et les « mauvaises graisses » afin de faire baisser les taux de cholestérol, triglycérides, glucose, et prévenir le diabète gras de ses patients.

Les grands principes du régime

Cette diète alimentaire nécessite de suivre 3 phases.

  • Phase 1 = phase d’attaque de 14 jours

C’est la phase qui permet de maigrir rapidement. Il s’agit de favoriser surtout les protéines maigres, mais aussi les bonnes graisses et certains légumes plutôt que les glucides.

Les aliments autorisés : viande maigre (volaille, veau, bœuf, certaines parties du porc), poissons, fruits de mer, fromages allégés, huile d’olive, de canola, oléagineux, salade verte, laitue…

Les aliments interdits : tous les sucres et tous les féculents ! Il faut éliminer de son alimentation le sucre et les céréales, le pain, pâtes, riz, pommes de terre, mais aussi les légumineuses et les fruits… Bref, tous les aliments qui comportent un indice glycémique, tous les produits industriels riches en gras et en sucre, tous les sodas et les alcools.

La phase 1 permet de maigrir de 3 à 6 kilos.

  • Phase 2 : réintroduction progressive de certains aliments, jusqu’à atteindre la perte de poids désirée

Sont à présent autorisés les aliments d’indice glycémique bas : pain intégral, céréales complètes, certains légumes (épinards, choux fleur, asperges, concombres…) et certains fruits (pamplemousse, pêche, abricot, fruits rouges…).

Pour aller plus loin : Les principaux aliments à IG bas à privilégier

Aliments interdits : tous les aliments d’index glycémique élevé, tous les produits raffinés et industriels, les boissons sucrées.

La phase 2 permet de perdre 2 kilos par mois.

  • Phase 3 : phase de stabilisation, de durée illimitée

Lors de cette dernière phase, le régime Miami demeure hypoglucidique. Les aliments interdits en phase 2 peuvent être consommés modérément, à l’occasion. Il s’agit d’adopter les principes du régime comme une nouvelle hygiène alimentaire, une habitude de vie.

S’il y a reprise de poids, il est conseillé de retourner en phase 1.

Le régime South Beach en pratique

C’est une diète facile à suivre, qui ne demande pas de compter les calories, ni de restreindre la quantité. On se penche plutôt sur la qualité des aliments, notamment en fonction de leur index glycémique.

La phase 1 est très restrictive et très monotone. Mieux vaut s’appuyer sur les recettes d’un livre pour établir vos menus. Le goûter et les collations se font souvent sous forme de tomates-mozzarella puisqu’on ne consomme aucun sucre ni aucun fruit !

Cette 1ère phase est proche du régime Atkins.

La 2ème et la 3ème phase permettent plus de variété alimentaire, et donc plus de latitude quant aux recettes et à l’organisation des menus.

La phase 2 est très proche du régime Montignac, une diète basée elle aussi sur l’index glycémique.

Efficacité du régime Miami

Ce régime donne de bons résultats pour un amaigrissement accéléré. Il permet au début (les 6 premiers mois) un amaigrissement plus rapide que les régimes classiques et hypocaloriques. Une alimentation pauvre en glucides a un effet brûle-graisses qui permet d’éliminer les calories et réduit l’appétit.

Mais ensuite la balance s’inverse : la reprise de poids au bout de 6 mois avec un régime hypoglucidique est plus importante qu’avec un régime hypocalorique.

Avantages de cette diète

Ce mode alimentaire permet d’atteindre rapidement la satiété, grâce à l’apport des protéines, puis la réintroduction des céréales complètes, riches en fibres rassasiantes et bonnes pour le transit.

La méthode South Beach oriente la personne qui la pratique vers une alimentation de qualité, exempte de produits transformés, raffinés, industriels.

Inconvénients de cette diète

Le régime Miami passe complètement sous silence l’importance de la pratique d’une activité physique pour accompagner sainement la perte de poids. De plus, ce mode alimentaire n’est pas recommandé à tous ceux qui pratiquent des sports d’endurance : la faible consommation de glucides peut entraîner une baisse des performances.

Cette alimentation pauvre en glucides peut entraîner sur le long terme des carences nutritionnelles, notamment en vitamines B et minéraux.

Enfin et surtout, l’amaigrissement rapide de la phase 1 est inéluctablement suivi d’un effet de rebond pour la reprise de poids : les fameux kilos yo-yo. La privation de sucres et féculents peut aussi causer chez certaines personnes des compulsions alimentaires.

Notre avis

Le régime Miami donne de bonnes idées pour une alimentation de qualité, qui recourt le moins possible aux produits industriels et transformés. Mais nous ne conseillons pas de suivre ce régime amaigrissant en tant que tel pour des résultats durables sur le long terme !

Pour perdre du poids de façon durable, mieux vaut adopter une alimentation équilibrée accompagnée d’une activité sportive régulière. Notre équipe de coachs sportifs est à votre disposition pour vous accompagner. Découvrez nos services

Autres régimes hypoglucidique :

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *