Douleurs liées au sport : pratiquez une activité complémentaire !

sport blessures

Lorsque l’on pratique une activité sportive régulièrement, nous sommes parfois exposés à de petites douleurs. Or, il peut être intéressant, afin d’éviter ces pathologies, de pratiquer en parallèle un sport complémentaire à notre activité de prédilection, afin de renforcer les parties du corps qui ont tendances à nous faire défaut. Trail, ski, course à pied, golf, voici quelques exemples…

Trail : la nage avec palmes pour renforcer les chevilles

Activité très en vogue actuellement, le trail n’en est pas moins un sport très traumatisant de part la répétition des chocs subis par l’organisme lors de cette pratique. Ainsi, pendant ces courses sur des terrains instables et vallonnés, les chevilles se retrouvent particulièrement mises à rude épreuve, et si elles ne sont pas suffisamment renforcées, des douleurs chroniques peuvent apparaître.

La solution : renforcer les muscles périphériques des chevilles. Pour cela, nous vous conseillons la nage avec palmes. Sport non traumatisant par excellence, la natation permet de se muscler efficacement et en profondeur. En pratiquant cette activité avec des palmes vous allez plus particulièrement cibler un travail au niveau des chevilles, sans risque de vous faire mal. Les mouvements de flexion-extension répétés du pied dans l’eau vont consolider la stabilisation de vos chevilles, et vos douleurs lors de la pratique du trail devraient progressivement disparaître.

Ski : le vélo pour renforcer les genoux

De part leur rigidité, les chaussures de ski alpin ont l’avantage de maintenir suffisamment les chevilles pour éviter tout risque d’entorse. Toutefois, la majorité des contraintes se répercutent sur les genoux, qui, si ils n’ont pas un maintien musculaire suffisant, peuvent vite devenir douloureux. Il faut savoir que lorsque les jambes sont légèrement fléchies, les genoux doivent leur stabilité à la contraction simultanée des quadriceps et des ischio-jambiers, muscles postérieurs et antérieurs des cuisses. Au bout de plusieurs heures de ski consécutives, ces muscles fatiguent et résistent moins bien aux contraintes rotatoires. Les genoux deviennent alors douloureux et le risque de blessures plus graves, tel qu’une rupture des ligaments croisés, est amplifié.

Pour éviter ces douleurs et pouvoir profiter d’une journée entière de ski, il est conseillé de réaliser une bonne préparation physique en amont, mais également de pratiquer le vélo. Cette activité propose l’avantage de renforcer les muscles des cuisses et d’améliorer leur endurance. Afin de solliciter suffisamment les ischio-jambiers, pensez toujours à tirer la pédale vers le haut, notamment lorsque vous roulez en montée.

Course à pied : le pilates pour renforcer le bas du dos

Qu’elle soit pratiquée sur route, sur chemin ou dans un stade, la course à pied reste une activité traumatisante, de part la répétition des chocs qui sont répercutés sur notre corps. Et le plus souvent, c’est le bas du dos qui est victime de ces impacts. Pour pouvoir continuer à gambader il n’existe pas de solution miracle, il faut tout simplement renforcer les lombaires, muscles situés à ce niveau (voir ici). Or, une activité se prête parfaitement à cette action : le pilates. Gymnastique orientée sur un travail des muscles profonds de l’organisme, la méthode Pilates propose de nombreuses postures favorisant le renforcement des lombaires. Une dizaine de séances vous permettront ainsi de retrouver un dos solide et de pouvoir courir à nouveau, sans aucune douleur.

Golf : l’escalade pour renforcer les poignets

Le golf est un sport qui sollicite énormément les poignets lors des swings. Matériel inadapté, mauvaise technique, répétition excessive peuvent être la cause de douleurs musculaires ou tendineuses à ce niveau là. Pour lutter contre ces maux, au-delà d’un travail spécifique de votre technique, un renforcement des muscles fléchisseurs et extenseurs du poignet doit être réalisé. Or, ceux-ci sont particulièrement sollicités lors de la pratique de l’escalade, notamment lors de contractions isométriques, améliorant ainsi la force et la résistance de ces muscles. Cette activité est ainsi vivement conseillée en complément du golf.

 

En parallèle des ces activités, n’oubliez pas de réaliser des étirements régulièrement afin de conserver votre élasticité musculaire et de limiter l’apparition des douleurs.

A lire également :

Tout savoir sur les courbatures

Découvrez à quoi sont dues les courbatures, comment les prévenir et quels sont les solutions pour les atténuer.

Tout savoir sur les crampes musculaires

Découvrez qu’est-ce qu’une crampe, ses causes, et comment prévenir ces douleurs musculaires.

Sport et douleurs : j’ai mal, est-ce normal ?

Bonne ou mauvaise douleur ? Découvrez les différentes douleurs liées à la pratique du sport.

Quels sports et exercices pratiquer contre le mal de dos ?

Pour lutter contre le mal de dos il existe différentes solutions, dont notamment la pratique d’activités et d’exercices adaptés.

A propos de Thibault

Coach sportif personnel, Thibault RICHARD dirige le réseau de coachs sportifs Personal Sport Trainer. Retrouvez toute son équipe sur www.personal-sport-trainer.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *