Les 5 activités tendances du printemps 2016

sport tendance 2016

Avec les beaux jours, revient souvent l’envie de faire du sport et de s’impliquer dans de nouvelles disciplines, pour se remettre en forme après l’hiver, perdre quelques kilos ou simplement se détendre. Quelles sont les nouvelles tendances ? Qu’est-ce qui vous fera transpirer ce printemps ? Voici les activités qu’il faut pratiquer en 2016 !

1. Le HIIT

Manque de temps, volonté d’obtenir des résultats rapidement, efficacité en termes de dépense d’énergie, de cardio et de renforcement musculaire, le HIIT répond à de nombreuses attentes des sportifs d’aujourd’hui. Le High Intensity Interval Training alterne des exercices très intenses mais courts avec des périodes de récupération. En général, la récupération dure moitié moins que l’exercice et souvent quelques dizaines de secondes (20 sec. d’effort pour 10 sec. de récup pour le protocole TABATA par exemple). Soit chaque exercice est répété plusieurs fois avant de passer au suivant, soit les exercices sont enchaînés sous forme de circuit training. Les avantages sont une réelle perte de poids, une amélioration de la résistance et de la VO2max mais également un net renforcement musculaire. Cela dit, vu son exigence et son intensité, le HIIT est à recommandé en priorité aux sportifs confirmés !

2. Le functional training

L’entrainement fonctionnel ou functional training s’impose de plus en plus dans les salles de sport. Il s’agit de faire travailler des chaînes musculaires et articulatoires entières et non un seul groupe de muscles, en reproduisant, avec ou sans accessoire, des mouvements du quotidien. Plus ou moins intense, le functional training est un entraînement ludique car il alterne des exercices courts sur différents ateliers. En cela, il reprend le concept très à la mode de circuit d’entrainement que l’on retrouve dans les bootcamps ou dans les training de type XFit. Evitant la monotonie, proposant un renforcement musculaire harmonieux, il séduit de plus en plus de pratiquants de tous les niveaux.

3. Le fartlek

« Jouer avec votre course », c’est ce que vous propose cette méthode d’entrainement venue de Suède. Il s’agit d’intégrer à votre séance cardio – généralement votre running en extérieur, mais le fartlek est aussi décliné au vélo, à la natation, etc. – des phases de sprint ou d’exercices variés comme des montées de genoux, des sauts… L’athlète adapte ainsi sa course et son allure au gré de ses envies, de ses capacités mais aussi du terrain. Cela dit, le fartlek n’est pas que ludique. Il permet de jouer réellement sur ses capacités d’endurance et de résistance ainsi que sur sa récupération. Pour ce faire, les coachs préconisent de se baser sur sa fréquence cardiaque et sa vitesse maximale aérobie et d’alterner des phases où ces dernières augmentent fortement sur de courtes durées et des périodes plus longues de travail modéré. Pour aborder le fartlek de façon efficace et sûre, les conseils de professionnels du coaching sportif s’avèrent très utiles !

4. La course nature

Depuis déjà plusieurs années, la tendance est à un retour à la nature. Finis les joggings en milieu urbain, on cherche à se ressourcer dans la forêt, les champs ou sur des sentiers de montagne. Que vous le pratiquiez en amateur ou en compétition, la course nature ou le trail, aux distances plus longues, vous feront travailler avant tout l’endurance. Contrairement au jogging sur route, ils vous obligeront à vous adapter à des terrains différents et surtout à des dénivelés irréguliers et parfois importants. Bulle d’oxygène et défi physique, chacun retrouve dans la course nature ce qu’il a envie d’y mettre en terme d’intensité et de rapport effort physique / détente.

5. La course à obstacles

Elle fait chaque année plus d’adeptes, avec 200 courses organisées en 2016 en France. Cette version délirante du parcours du combattant prend deux aspects : l’un ludique et solidaire, l’autre réellement sportif. Selon les courses et votre esprit, vous vous retrouverez plutôt dans l’un ou dans l’autre. Sportivement parlant, la course à obstacles mêle de l’endurance pure et des efforts variés – grimper, ramper, sauter… – Le côté festif, souvent très présent, ne doit pas faire oublier qu’une course à obstacles requiert aussi un entrainement et ne s’aborde pas comme n’importe quel passe-temps !

Intensité, efficacité, détente, nature, amusement, à vous de choisir votre activité phare du printemps 2016 !

Enregistrer

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

One comment

  1. Une vraie bouffée de fraîcheur cet article! J’ai un penchant pour la méthode Tabata et le functional training qui est très efficace pour renforcer la précieuse chaîne de muscles qui nous permettent de fonctionner au quotidien sans se blesser. En misant sur des exercices qui sollicitent les muscles profonds, dont le ”core”, on travaille efficacement et intelligemment. Adieu maux de dos, holà ventre plat!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *