Taurine : présentation, rôle, bienfaits, sources…

taurine

Pour beaucoup, la taurine est une substance qui fait référence au sport et à la musculation. Son nom fait désormais penser à un agent dopant et excitant qui améliorerait les capacités sportives, de manière potentiellement dangereuse. Mais est-ce réellement le cas ? La taurine est-elle néfaste ou bénéfique pour le sportif ? Est-elle dangereuse pour l’organisme ? Faut-il s’en méfier ou, au contraire, l’adopter ?

Dans cet article, nous nous concentrerons sur les effets de la taurine dans le cadre du sport. Si vous souhaitez obtenir des informations plus générales, nous vous invitons à lire cet article sur la taurine.

Qu’est-ce que la taurine ?

La taurine est un dérivé d’acide aminé soufré naturellement produit par l’organisme à partir de la cystéine. Sa formule chimique est C2H7NO3S. Découverte dans la bile de taureau en 1827, son nom provient du latin “taurus” qui signifie “taureau”. Il ne s’agit pas réellement d’un acide aminé car elle ne contient pas de groupe carboxyle (il s’agit d’un acide aminé dit sulfonique). Toutefois, cela ne veut pas dire que la taurine n’a pas un rôle important dans l’organisme.

La taurine est très abondante dans le corps humain, elle est présente en grande quantité dans la plupart des cellules. On en trouve dans le cerveau, dans la rétine, dans les tissus musculaires et dans les organes. Une carence en taurine peut d’ailleurs engendrer de graves conséquences : cardiomyopathie (maladie du muscle cardiaque), dysfonctionnement rénal, dégâts sévères au niveau des neurones rétiniens…

Contrairement aux idées reçues, la taurine n’est pas une substance dangereuse, à moins bien sûr, d’en consommer en excès.

Quel est son rôle ?

Les mécanismes cellulaires et biochimiques impliqués par la taurine ne sont pas encore complètement connus. Cependant, compte tenu de ses nombreuses propriétés (cytoprotectrices notamment), la taurine est sans aucun doute l’une des substances les plus importantes pour l’organisme. Entre autres, elle joue un rôle majeur dans la régulation du volume cellulaire, dans la formation des sels biliaires, dans la régulation de la concentration du calcium intracellulaire et dans la protection du système nerveux central.

La protection des cellules apportée par la taurine contribue au développement de divers processus bénéfiques pour l’organisme : anti-oxydation, production d’énergie, protection neurologique… La combinaison de tous les effets provoqués par la cytoprotection (protection des cellules) tend à réduire les pathologies et les symptômes de divers problèmes de santé et maladies en relation avec le système nerveux central, le système cardiovasculaire, les muscles squelettiques et le métabolisme. Autant dire que les sportifs y trouveront des effets bénéfiques puissants ! Voyons celà d’un peu plus près.

Bienfaits de la taurine pour les sportifs

La taurine propose de nombreux intérêts pour les sportifs car elle permet, entre autres, d’accroître les performances sportives, d’améliorer l’endurance, de réduire le stress oxydatif musculaire et de protéger le coeur.

Voici les principaux bienfaits de la taurine pour le sportif :

  • Améliore les performances sportives ;
  • Favorise la récupération après l’effort physique ;
  • Réduit la fatigue physique ;
  • Améliore la vascularisation des tissus (favorise une meilleure contraction cardiaque) ;
  • Réduit le stress ;
  • Agit en tant qu’antioxydant ;
  • Favorise une meilleure résistance à l’épuisement ;
  • Limite les crampes et les courbatures.

Après un effort musculaire, notamment après un effort en endurance, la concentration de taurine dans l’organisme est moins élevée. En effet, ce dérivé d’acide aminé est utilisée par les tissus musculaires pendant l’effort. On peut donc en déduire que les muscles en ont besoin pour fonctionner au mieux de leurs capacités, et pour favoriser la récupération après un effort.

Où trouver de la taurine ?

La taurine est synthétisée à partir de la cystéine (acide aminé non essentiel), il est donc possible d’augmenter son apport en cystéine pour favoriser sa fabrication.

De même, certains aliments sont naturellement source de taurine. Les principaux aliments riches en taurine sont ceux qui contiennent des protéines : poissons, fruits de mer, viandes, lait maternel, algues et certains végétaux. Il est à noter que la cystéine et la taurine sont souvent présents dans les mêmes aliments protéinés.

Enfin, certaines boissons énergétiques contiennent de la taurine. Toutefois, nous vous déconseillons d’en consommer car elles sont souvent très riches en caféine et en sucre. Attention aux excès plus néfastes que bénéfiques !

Une supplémentation est-elle nécessaire ?

Chez les sportifs, une supplémentation en taurine peut être intéressante afin de couvrir leurs besoins les plus importants. Rappelons que les muscles l’utilisent lors d’un effort physique. S’orienter vers un complément alimentaire qui contient de la taurine peut donc, dans certains cas, s’avérer bénéfique pour le sportif.

A lire également :

Sources :

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

One comment

  1. Je ne suis pas fan de ce genre de “booster” mais je peux comprendre que lorsqu’on commence et qu’on constate un réel impact sur nos performances, on ait envie de continuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *