Vêtements connectés : présentation d’un marché en pleine expansion !

vêtement connecté

Dans un monde ou tout tend à être connecté, le textile se fait doucement sa place. Présentation des vêtements connectés, un marché en pleine expansion !

Qu’est ce qu’un vêtement connecté ?

Un vêtement connecté permet, à l’aide de micro-capteurs situés dans le tissu du vêtement, d’analyser différents paramètres tels que les mouvements, la température corporelle, la tension, l’activité pulmonaire et cardiaque, mais aussi de mesurer la distance parcourue, le nombre de pas, le nombre de calories dépensées, etc. Ces textiles high-tech peuvent également être équipés de capteurs lumineux ou sonores et réagir selon l’environnement dans lequel on se trouve. Enfin, dans le domaine de la santé, le vêtement connecté peut avoir un rôle de surveillance et donner l’alerte en cas de signaux inhabituels, par exemple.

Dans le segment des objets connectés, les vêtements intelligents prennent ainsi une place de plus en plus importante. Si aujourd’hui le marché du textile connecté en est à son balbutiement, il devrait représenter environ 1,5 milliard d’euros d’ici 2020, selon une étude du cabinet d’analyses Kamitis.

Une start-up française à la pointe du tissu connecté

Si les grands équipementiers sont encore en retrait sur le marché du vêtement intelligent (voir plus bas), Cityzen Sciences n’a pas hésité à se lancer dans ce secteur. Cette entreprise lyonnaise, créée en 2010, est actuellement l’un des leader mondial du textile connecté.

Récompensée en 2014 et 2015 au CES de Las Vegas pour son D-shirt, Cityzen Sciences est spécialisée dans la recherche et le développement de capteurs, de l’intégration textile, du développement logiciel, du traitement des données et de l’industrialisation. Ils proposent ainsi leurs services aux marques ou sociétés qui souhaitent développer des vêtements connectés. Parmi leurs clients on retrouve notamment Asics, Canterbury, ou encore le CNES (Centre National d’Études Spatiales).

L’astronaute Thomas Pesquet était ainsi équipé d’un T-shirt connecté lors de son voyage dans l’espace. Un bon moyen de suivre son activité durant ces 6 mois passés en apesanteur !

Un secteur qui doit encore faire ses preuves pour se démocratiser

Malgré le potentiel de cette niche, les grands équipementiers du sport tel que Nike, Adidas et Reebok ne commercialisent pas encore de vêtements connectés pour le grand public et préfèrent rester sur le segment des objets connectés tel que les bracelets ou montres connectés, un marché qui a fait ses preuves !

Plusieurs points négatifs peuvent expliquer cette attentisme :

  • La crainte d’effets néfastes liés à une surexposition aux ondes électromagnétiques.
  • Le problème du lavage en machine (tous les vêtements connectés ne peuvent pas encore être nettoyés dans une machine à laver).
  • Le prix d’un vêtement connecté, qui peut être jusqu’à 5 fois plus cher qu’un vêtement classique.

L’industrie du textile attend donc l’arrivée d’innovations pour résoudre ces problématiques.

Ces innovations pourront se développer grâce notamment aux attentes du sport professionnel, un secteur qui a sans cesse besoin de nouveautés pour améliorer les performances des athlètes.

Un bel exemple avec le projet Breaking 2 de Nike, dont le but est de faire passer les coureurs de marathon professionnels sous la barre symbolique des 2 heures, grâce notamment aux avancés technologiques liées aux objets et vêtements connectés.

Pour aller plus loin :

A lire également :

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *