Qu’est-ce que l’entrainement fonctionnel ?

functional training

Aussi appelé entrainement ou travail fonctionnel, le functional training vient des États-Unis et commence à trouver sa place dans de nombreuses salles de sport. En quoi consiste-t-il ? A qui s’adresse-t-il ? Quels sont ses avantages ? Voici quelques éléments de réponse !

Les principes du functional training

L’entrainement fonctionnel se fonde sur deux principes simples. Le premier est de se référer en permanence aux gestes de notre quotidien. Sans nous apercevoir, nous faisons travailler tous les jours nos muscles en soulevant les sacs de course, en passant l’aspirateur, en montant l’escalier, en nous levant pour aller chercher un dossier, etc. Le travail fonctionnel vise donc à reproduire ces différents mouvements en les optimisant pour éviter les blessures et pour développer une silhouette harmonieuse, et en les rendant plus intenses et plus performants.

Le second principe est de faire travailler les chaînes musculaires dans leur globalité. Au contraire des entrainements de musculation classiques, dits analytique, qui se concentrent sur un ou plusieurs muscles en les isolant, le travail fonctionnel prend en compte toute la chaîne musculaire et les articulations. Le haut et le bas du corps travaillent en même temps et non de façon isolée. Oubliées les répétitions de levée d’haltères ou d’abdominaux au profit d’exercices complets impliquant tout le corps !

Comment se déroule une séance de functional training ?

Le travail fonctionnel est souvent réalisé en petits groupes (comme en Crossfit par exemple), voire en duo avec un coach sportif, comme nous le proposons chez Personal Sport Trainer. Il peut s’effectuer en salle sous forme d’ateliers (type circuit training), au poids du corps (exercices sans matériel) ou avec divers accessoires (bandes élastiques, gym ball, bosu, kettlebell, sangles TRX, etc.), ou bien en extérieur en utilisant les objets du quotidien : un banc, un tronc d’arbre, une barrière…

Après un échauffement indispensable, une séance de functional training se décline en une série d’exercices courts et plus ou moins intenses – en général d’une durée de 20 secondes à 1 minute – et souvent ludiques. Sans accessoires, l’entraînement va consister par exemple à enchaîner une série de flexions (type fentes) accompagnées de mouvements de bras, puis des exercices de gainage dynamique, et enfin un mouvement complet tel que des burpees. L’intensité des exercices permet de travailler réellement l’aspect cardio parallèlement au renforcement musculaire. Elle explique aussi la durée relativement courte des entrainements, en général une trentaine de minutes, échauffement compris. Un des objectifs du travail fonctionnel est par ailleurs de pouvoir reproduire les postures dans son quotidien et d’optimiser ses mouvements, comme par exemple prendre une bonne position devant son ordinateur, soulever des charges sans se blesser ou encore continuer à travailler ses chaînes musculaires lors de stations debout prolongées.

A lire également : Le Cross Training, une méthode d’entraînement ludique et complète !

A qui l’entrainement fonctionnel s’adresse-t-il ?

Le functional training est ouvert à tous et bénéfique pour tous ! Effectivement, à part pour les personnes souffrant de pathologies interdisant les efforts cardiaques, il convient à tout le monde, quels que soient son âge et sa condition physique. Il suffit d’adapter l’intensité aux capacités et aux objectifs de chacun. Idéal pour se remettre en forme, il propose des exercices qui évitent tout risque de blessure et qui visent un développement harmonieux et global de l’ensemble des muscles.

Cependant, l’entraînement fonctionnel est aussi parfait pour les sportifs plus engagés qui cherchent la performance. Dans leur cas, il suffit d’augmenter la difficulté et l’intensité des exercices. Ils peuvent par exemple utiliser des bandes élastiques plus résistantes ou bien réaliser les mouvements sur bosu ou swiss-ball afin de bénéficier de l’instabilité que proposent ces outils d’entraînement. De plus, même si le functional training se pratique de préférence avec un coach, avec une bonne pratique, il est possible de reproduire tout seul une grande partie des exercices et de poursuivre ainsi son entrainement chez soi.

Efficace, ludique, adapté aux objectifs de chacun, le travail fonctionnel est une technique d’entraînement idéale si vous souhaitez améliorer votre condition physique générale rapidement sans vous blesser. Venez le découvrir auprès de nos coachs spécialisés !

Pour aller plus loin : Entraînement Fonctionnel de Sébastien Bême

A lire également :

Présentation du CrossFit

Activité complète, le crossfit est une méthode d’entraînement ludique et communautaire qui repose sur l’enchaînement d’exercices fonctionnels variés.

Fitness, musculation : intérêt des bandes élastiques

De part la résistance variable qu’ils proposent, les élastiques de musculation ou de fitness permettent la réalisation de nombreux exercices tout en limitant le risque de blessures. Ils sont très utilisés en functional training.

Le TRX : un outil efficace pour muscler son corps

Sangles de suspension pouvant se fixer un peu partout, le TRX propose un travail fonctionnel intéressant, de part l’instabilité que procure l’utilisation des sangles lors des mouvements au poids du corps.

A propos de Personal Sport Trainer

Personal Sport Trainer est un réseau de coachs sportifs à domicile professionnels. Retrouvez toute l'équipe de coachs sur www.personal-sport-trainer.com.

One comment

  1. En plus d’être accessible à tous, l’entraînement fonctionnel comporte effectivement de nombreux avantages. Outre les bienfaits cités dans l’article, j’ajouterais que ce type d’entraînement permet de travailler les muscles centraux, comme ceux du tronc (ou ”core”) et du bas du dos de façon très efficace (bien plus que les fameux redressements assis!).

    Aujourd’hui, on peut presque tout faire en appuyant sur un simple bouton! Malgré cela, certaines tâches requièrent tout de même une certaine force : se pencher pour ramasser nos emplettes, pousser une porte, bouger des meubles, porter un enfant dans nos bras, etc. L’entraînement fonctionnel mise sur les techniques qui permettent d’effectuer tous ces mouvements de façon sécuritaire, ce qui minimise le risque de blessures au quotidien.

    Bref, il s’agit d’une nouvelle tendance qui suscite un certain engouement chez les nombreux baby-boomers aux prises avec des maux de dos récurrents. C’est également un excellent moyen d’ajouter de la variété à ses entraînements!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *